Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Actualités des thèses » Détails de la thèse

Pays : France       Langue(s) : français 

Du tutorat pour enfants sourds : apport pédagogique du tuteur selon son degré de surdité


Auteur(s) :  DAMBIEL-BIREPINTE Elisabeth

Date de soutenance :  2003

Thèse délivrée par :  Université Bordeaux-Segalen

Section(s) CNU :  section 70 : Sciences de l'éducation

Discipline(s) :  Sciences de l'éducation

Sous la direction de :  Alain BAUDRIT

  Tutorat et surdité sont ici associés. Une 1ère partie retrace les étapes du tutorat avant de le définir et de poser son cadre scientifique de référence. Celui-ci requiert l'approche psychosociale et notamment celle de Moscovici, la contribution de Piaget et de Vygotski pour la psychologie du développement cognitif. A partir de ces courants se dégage celui de la psychologie sociale génétique avec l'approche socio-cognitive : les interactions sociales sont considérées selon un parcours développemental pour les interactants. Ensuite, le handicap de surdité est présenté avec entre autres, les difficultés qu'il souligne dans les approches éducatives. C'est pourquoi notre recherche s'appuie sur des interactions de tutelle auprès de tutorés sourds. Les tuteurs sont sourds, demi-sourds ou entendants. Une approche d'une part quantitative fait apparaître que le tutorat permet de faire progresser les tutorés sourds. Cependant l'approche qualitative des interactions ne nous permet pas d'isoler de manière précise un élément de la communication qui serait à l’œuvre dans ce processus de progression. Cependant, l'effet de la variable "communication" est positif sur les progrès des tutorés. L'observation qualitative fait en outre ressortir des constantes comportementales dans la relation intradyadique comme la construction d'un espace de communication. Il semblerait également que des facteurs motivationnels soient à l’œuvre et fassent primer les effets relationnels.