Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Actualités des thèses » Détails de la thèse

Les enseignants débutants du second degré issus du monde de l'entreprise Analyse longitudinale de leur insertion dans un second métier


Auteur(s) :  MARSOLLAT DOZOLME Sylvie

Date de soutenance :  2015

Thèse délivrée par :  Université Blaise Pascal

Section(s) CNU :  section 70 : Sciences de l'éducation

Sous la direction de :  Luc RIA

Jury de thèse :  Aziz JELLAB ; Luc RIA ; Frédéric SAUJAT ; Marie-Christine TOCZEK-CAPELLE ; Anabelle VIAU-GAY

 

"Cette thèse décrit l’insertion professionnelle d’enseignants stagiaires du second degré ayant déjà un vécu professionnel hors système éducatif. Elle retrace les expériences, les ressentis, les activités de ces enseignants lors de leur année de stage professionnel et tente d’identifier les effets de leur vécu professionnel antérieur dans leurs façons de percevoir le travail enseignant et d’intervenir en classe. L’étude a été conduite afin de comprendre leur parcours professionnel antérieur (typique ou atypique), leur motivation, l'(ou les) élément(s) déclencheur(s) de leur bifurcation professionnelle, les difficultés rencontrées, les attentes à l’égard du système… mais aussi lors de leur première année d'entrée dans le métier d'enseignant : les professionnalités antérieures de nouveau mobilisées, leurs expectatives professionnelles, les deuils à faire, l'adéquation ou non à ce nouveau métier… et les remaniements identitaires que cette bifurcation professionnelle a provoqués pour l’intégrer. Une cohorte initialement constituée de 20 enseignants fonctionnaires stagiaires, dans l’académie de Clermont-Ferrand, a été suivie durant l’année scolaire 2011/2012. La diversité des matières enseignées, couplée à la pluralité des lieux d’enseignement contribue à la richesse des matériaux recueillis, mais aussi limite les tentatives de généralisation à partir des monographies étudiées. Le recueil des données, s’est effectué en plusieurs phases : a) des entretiens individuels ont permis de mieux comprendre la trajectoire professionnelle de l'enseignant, reconstituée d’un point de vue chronologique, conduisant à son second métier ; b) un à deux enregistrements audiovisuels de l'enseignant concerné en activité devant ses élèves ; c) un à deux entretiens d'autoconfrontation sur la base de ces enregistrements ; d) en parallèle, la tenue par chaque débutant d’un carnet de bord dans lequel il a pu exprimer son ressenti de la semaine ; e) un bilan de fin d’année établi avec chaque enseignant volontaire de l’étude comportant un retour sur les évènements saillants de son point de vue. Les principaux résultats de la thèse montrent : a) les tensions identitaires vécues par ces nouveaux enseignants ; b) l’existence de typicalités de parcours conduisant à des processus de reprofessionnalisation ; c) la présence de phénomènes d’hystérésis ou au contraire de rejets des anciennes pratiques professionnelles ; d) la convocation de gestes professionnels issus de l’ancien métier. Au final, notre recherche met l’accent sur les similitudes et les différences d’entrée dans le métier entre celle des membres de notre cohorte et celle (décrite dans la littérature) des débutants ayant suivi un cursus normal, c’est-à-dire directement issus de l’université. Ce travail peut contribuer à offrir une aide potentielle aux formateurs pour mieux comprendre les tensions et les transformations identitaires que ces « nouveaux enseignants seconde carrière » issus de l’entreprise vivent afin de mieux les aider à s’adapter à leur nouveau métier."

Beginning secondary teachers from the business world

"This thesis describes the employability of secondary school trainee teachers who already have professional experience outside of the educational system. It traces the experiences, feelings, activities of these teachers during their year of internship and tries to identify the effects of their previous professional experience on their perception of teaching methods and on their classroom work. The study was conducted in order to understand their previous career (typical or atypical), their motivation, the initiating that led to their professional bifurcation, their difficulties and expectations towards the system... but also in their first year into the teaching profession: the former professional skills once again mobilized, their professional expectations, their grieving over losses, their suitability or not to this new job... and the professional identity related challenges that this bifurcation has generated. A cohort initially comprised of 20 teachers probationers in the region of Clermont-Ferrand, was followed during the school year 2011/2012. The diversity of the subjects taught, coupled with the plurality of educational places contributes to the richness of the materials gathered, but also limits the generalization attempts from the studied monographs. The collection of data was carried out in several phases: a) individual interviews helped to understand better the professional route of the teacher, reconstructed from a chronological point of view, leading to his second job; b) one or two audiovisual recordings of the teacher interacting with his students; c) one or two self-confrontation conversations based on these recordings; d) in parallel, each beginner had to write a professional diary in which he could express his feelings during the week; e) a year-end balance sheet made by volunteering teachers of the study with their feedback on what they considered salient events. The main results of the thesis have shown: a) the identity tensions experienced by these new teachers; b) the existence of course typicalities leading to re-professionalisation process; c) the presence of hysteresis phenomena or on the contrary the rejection of former professional practices; d) the calling for professional acts inherited from their past job experience. In the end, our research focuses on the similarities and differences in entering the teaching profession between the members of our cohort and the beginners (described in the literature) who have followed a regular curriculum, that is, ie directly from the university. This work may help provide potential assistance to trainers to better understand the tensions and identity transformations that these "new second career teachers" coming from the private sector live through and help them adapt to their new profession."



URL :  https://hal.archives-ouvertes.fr/tel-02113366/document


mot(s) clé(s) :  enseignant, professionnalisation