Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Détails du colloque

Pays : France  Langue(s) : français, anglais 

De la loi Astier au baccalauréat professionnel - Les jeunes et le travail : apprentissages, formation et orientation professionnelle


Date :  du 05-06-2019 au 06-06-2019

Lieu :  Lyon

Organisation :  Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes (LAHRA) - Centre de recherche et d'études histoire et sociétés

Comment la prolongation des scolarités et les mutations économiques et techniques ont-elles transformé les relations entre les jeunes, la formation professionnelle initiale et le travail ? Un siècle après la loi Astier du 25 juillet 1919, étape majeure, en France, par la première définition de l’enseignement technique inscrite dans la loi et l’obligation de la formation pour les garçons et les filles de moins de 18 ans employé·es dans le commerce et l’industrie qu’elle fournit, et un siècle également après la loi du 2 août 1918 sur l’enseignement agricole, le colloque prévu en juin 2019 s’intéressera à l’histoire des formations professionnelles au XXe siècle.

À différentes échelles, en prêtant attention à la diversité des formations et de leurs publics ainsi qu’aux transformations du marché du travail, l’objectif consistera, à travers l’histoire des formations professionnelles, à approfondir la connaissance des relations complexes entre les jeunes et le travail au XXe siècle, en replaçant la situation française dans une perspective internationale.



Programme : 

Organisé à l’occasion du centenaire de la loi Astier, ce colloque souhaite contribuer à une meilleure connaissance des formations professionnelles au XXe siècle en s’inscrivant dans les évolutions historiographiques récentes. Ainsi, la voie professionnelle est ici envisagée dans toute sa diversité :

  • Diversité des échelles d’analyse et leur croisement : du local au transnational, des frontières hexagonales aux situations coloniales et post-coloniales, approches comparées
  • Diversité des spécialités de formations et de leurs publics : approches de genre et intersectionnelles
  • Diversité des sources mobilisables

À l’appui de ces perspectives transversales, ce colloque propose quatre axes thématiques :

  • Axe 1. La construction des politiques publiques de formation professionnelle : les institutions et leurs acteurs
  • Axe 2. Certifications et qualifications
  • Axe 3. « Celles et ceux du technique » : pour une histoire sociale de l’enseignement technique et professionnel
  • Axe 4. La fabrique de professionnel·les : savoirs de la formation et pratiques d’apprentissage

Conditions de soumission des propositions
Sont attendues des propositions de communications explorant, autour de l’un de ces thèmes, la diversité des formations à différentes échelles, à partir de sources clairement identifiées et de méthodologies d’analyse explicitées. Des communications portant sur d’autres pays que la France
sont attendues pour permettre sur chacune des thématiques précitées des analyses comparatives.
Les communications peuvent couvrir un long XXe siècle, légèrement en amont des lois de 1918 et 1919 pour en éclairer la genèse, tout comme en aval de l’établissement du baccalauréat professionnel, pour en évaluer la dimension de rupture. Les travaux issus de différentes disciplines
sont les bienvenus à condition qu’ils intègrent une dimension historique.
Les propositions de communications, de 4 000 signes au plus, devront être adressées avant le 30 septembre 2018 à l’adresse suivante : slembre@gmail.com. La réponse sera fournie début novembre 2018



URL :  https://colloqueastier.sciencesconf.org/.../


mot(s) clé(s) :  formation et enseignement professionnels