Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Dernières mises à jour » Détails de la thèse

Analyse compréhensive du processus de transformation des pratiques pédagogiques dans l'enseignement supérieur : repères pour un accompagnement des enseignants au changement


Auteur(s) :  CROSSE Maëlle

Date de soutenance :  2021

Thèse délivrée par :  Université Bordeaux Montaigne

Section(s) CNU :  section 71 : Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de :  Didier PAQUELIN

Jury de thèse :  Nathalie Pinède-Wojciechowski ; Christelle Lison ; Caroline Verzat ; Jean-François Cerisier

 

" Confrontées à des exigences d’excellence et de compétitivité, les institutions d’enseignement supérieur doivent démontrer leur capacité à conduire des projets de transformation pédagogique d’ampleur, qui dépassent le cadre des initiatives individuelles émanant du terrain. Or peu de recherches permettraient à ce jour de saisir, dans une dynamique systémique, le processus de transformation des pratiques d’enseignement-apprentissage, dans le supérieur. Une question se posait alors à nous : Comment, dans une institution universitaire, s’opère ce processus de transformation pédagogique, dans une approche articulant les dynamiques individuelles, collectives et organisationnelles ? Notre recherche vise ainsi à (1) Identifier les préalables à la mise en œuvre d’une transformation pédagogique au sein d’une institution universitaire et (2) Comprendre le processus, à partir du vécu des enseignants de l’institution, pour (3) Proposer des repères pour l’accompagnement d’enseignants du supérieur. Parce qu’il s’agit de saisir l’expérience que font les acteurs de cette transformation, la recherche s’inscrit dans une logique compréhensive. Il était donc pertinent d’adopter une approche qualitative et en particulier une démarche abductive. À la suite d’une enquête quantitative, nous avons mené trente-quatre entretiens semi-directifs, auprès d’enseignants universitaires ayant participé à des projets collectifs de développement de l’approche par compétences ; et auprès d’autres enseignants et de représentants de la gouvernance de la même institution. Nos analyses nous conduisent à appréhender le processus de transformation des pratiques pédagogiques comme un processus complexe, traversé par une multitude de tensions qui susciteraient un mouvement oscillatoire des sujets entre permanence et changement. Ces tensions émergent à différents niveaux : à un niveau intra-individuel entre désirabilité du changement, acceptation du changement et pouvoir d’agir ; entre l’individuel et le collectif ; entre l’individuel ou le collectif et l’organisationnel. Nous considérons que ces tensions sont constitutives de la dynamique autopoïétique du processus de transformation. Dans cette perspective, l’accompagnement au changement serait à considérer comme un processus écosystémique de régulation des tensions, qui suppose de : - Favoriser la projection au travers de buts visibles, acceptables et accessibles ; - Favoriser l’acceptation du changement, par une sécurisation du processus ; - Anticiper l’institutionnalisation de la transformation, par le développement d’une organisation capacitante. Ces résultats permettent d’apporter un éclairage sur la compréhension du processus de transformation des pratiques pédagogiques dans sa complexité. Ils permettent en outre d’apporter des repères à l’accompagnement du changement, en particulier pour les institutions d’enseignement supérieur engagées dans des projets de transformation pédagogique de grande ampleur."

Comprehensive analysis of the transformation process of pedagogical practices in higher education : Benchmarks for supporting teachers through change
"Higher education institutions are expected to aim at excellence and competitivity. They have to demonstrate thereby a capacity to conduct important pedagogical transformation projects that go beyond individual initiatives from teachers. However, little research is available to understand the transformation process of teaching and learning practices in a university setting, with a systemic approach. Therefore, we have wondered how, in an academic institution, the pedagogical transformation process operates, with an approach that articulates individual, collective and organizational dimensions. Our research aims at (1) Identify the preconditions to implement a pedagogical transformation in a university and (2) Understand the process from the experience of teachers in order to (3) Propose benchmarks to accompany higher education teachers in the transformation of their practices. The research is grounded in a comprehensive logic since it aims at gaining a better understanding of what these agents of change experience. A qualitative approach, especially an abductive approach, was then relevant. After conducting a survey, thirty-four semi-directive interviews were carried out with university teachers who had taken part in collective projects aiming at developing a skills-based approach, and with other teachers and governance members of the same institution. Our analyses lead us to understand the pedagogical transformation as a complex process that is affected by many tensions that generate an oscillatory movement, in individuals, between permanency and change. These tensions arise from various levels: at an intra-individual level between the desirability of change, the acceptance of change and power to act; between the individual and the collective levels; between the individual or the collective level and the organizational level. We consider that these tensions contribute to the autopoietic dynamic of the transformation process. From this point of view, accompanying change should be considered as an ecosystem process of tensions’ regulation that requires to:- Facilitate the projection of actors in change through goals that are visible, acceptable and attainable. - Facilitate the acceptance of change in securing the transformation process. - Anticipate the institutionalization of change in developing an enabling organization. These results contribute to a better understanding of the pedagogical transformation process in its complexity. We can thus propose benchmarks to accompany pedagogical change, especially in higher education institutions that have to conduct important pedagogical transformation projects."



URL :  https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-03657198/document


mot(s) clé(s) :  développement professionnel, profession universitaire, Université