Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Actualités des thèses » Détails de la thèse

Pays : France       Langue(s) : français 

Quel regard les anciens résidents de l'U.F.R. Xavier-Bichat portent-ils sur la formation qu'ils ont reçue? Réponse de 77 anciens étudiants de l'U.F.R. Xavier-Bichat thésés entre 1991 et 1995


Auteur(s) :  GRONDEIN Danièle

Date de soutenance :  2003

Thèse délivrée par :  Université Paris-Diderot

Section(s) CNU :  sections santé

Discipline(s) :  Médecine

Sous la direction de :  Hervé MOULA

  Le devenir des résidents est assez peu connu une fois qu'ils ont quitté l'université. Une enquête d'opinion auprès des anciens résidents de l'UFR Xavier Bichat, qui sera confrontée aux résultats d'études similaires réalisées sur Nantes et la région Rhône Alpes, expose leur cursus universitaire, leur situation professionnelle actuelle et évalue le regard qu'ils portent sur la formation hospitalo-universitaire dont ils ont bénéficié. Celle-ci a-t-elle été adaptée à la réalité de leur activité actuelle ? Ces médecins qu ont soutenu leur thèse entre 1991 et 1995 ont aujourd'hui un mode d'exercice représentatif de la médecine générale en France : dans tous les secteurs géographiques, en libéral, à l'hôpital ou dans d'autres structures, à temps plein ou à temps partiel. La formation des médecins généralistes reste à parfaire et que la majorité des anciens résidents de Bichat pensent que la formation qu'ils ont eue était mal adaptée à leur exercice actuel, des avancées significatives ont été faites, en particulier avec la réforme des études médicales et son nouveau programme qui répond à certains manquements notés par les anciens de Bichat. Le sixième semestre de médecine générale en ambulatoire dont le contenu reste encore à définir permettra sans doute l'acquisition d'une meilleure pratique. Il ressort de cette enquête que les médecins généralistes formés à Bichat aiment leur métier qui touche l'homme dans son intégralité.

URL :