Invalid RSS feed URL.

Ifé - Veille et analyses

Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Actualités des thèses » Détails de la thèse

Le rôle des idéologies linguistiques dans la transmission des langues : le cas de familles bilingues français-suédois en France et en Suède


Auteur(s) :  LIENG Kristoffer

Date de soutenance :  2024

Thèse délivrée par :  Sorbonne Université

Section(s) CNU :  section 07 : Sciences du langage

Sous la direction de :  Karl ERLAND GADELII & Maria KIHLSTEDT

Jury de thèse :  Olivier Baude ; Mehmet-Ali Akıncı ; Jonas Granfeldt ; Kristin Vold Lexander

 

"Ce travail propose d'étudier l'usage des langues, les attitudes linguistiques et les signes d'idéologies linguistiques dominantes dans des familles dont l'un des parents est de langue maternelle française, l'autre suédoise. Le multilinguisme est souvent le résultat de la rencontre de personnes de pays et de cultures différents, d'où peuvent naître des familles. Les enfants qui grandissent dans ces familles ont des parents qui parlent au moins deux langues différentes. Pour certains, il est extrêmement important d'utiliser leur langue maternelle avec les enfants et de les intégrer à la culture d'origine du parent expatrié. D'autres abandonnent cette culture et leur langue maternelle. Dans cette thèse, nous abordons notamment des facteurs qui semblent décisifs pour la survie d'une langue minoritaire dans les familles mixtes, de l'impact que peuvent avoir des langues de rapports de force différentes et du rôle que jouent les attitudes des locuteurs de langues minoritaires et de majoritaires. L'accent méthodologique de cette étude est mis sur des entretiens qualitatifs approfondis auprès d'enfants (dont certains devenus adultes) et de parents, dont l'un est suédophone, en France et en Suède. Les entretiens sont combinés avec des observations sur le terrain."

"This thesis intends to shed light on language use, language attitudes and signs of prevailing language ideologies in families, where one of the parents has French as a mother tongue and the other has Swedish. Multilingualism is often the result of people from different countries and cultures coming together, some of whom form families. Children growing up in these families have parents who speak at least two different languages. For some, it is extremely important to use their mother tongue with the children and for them to become part of the culture in which the expatriated parent was raised. Others leave the original culture and language behind. The thesis discusses, among other things, which factors seem to be decisive for whether a language lives on in the next generation, what impact language's different strength ratios can have, and what role the attitudes of minority language speakers and majority language speakers play.The methodological emphasis in this study is on qualitative in-depth interviews of children (including adults) and parents, one of whom is Swedish-speaking, in both France and Sweden. The interviews are combined with field observations."



URL :  https://theses.hal.science/tel-04590792v1/document


mot(s) clé(s) :  langues vivantes, parents et familles