Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Actualités des thèses » Détails de la thèse

La Co-alphabétisation créole-français comme facteur de réussite scolaire à la Réunion


Auteur(s) :  DALEAU-GAUVIN Laurence

Date de soutenance :  2021

Thèse délivrée par :  Université de la Réunion

Section(s) CNU :  section 07 : Sciences du langage, section 70 : Sciences de l'éducation

Sous la direction de :  Jean-Philippe WATBLED

Jury de thèse :  Philippe Blanchet ; Isabelle Pierozak ; Didier de Robillard ; Mylène Eyquem-Lebon

 

"Notre thèse s’inscrit dans le champ de la linguistique appliquée à la question de l’enseignement. Elle aborde l'étude de l’enseignement de la lecture en contexte bilingue créole réunionnais. Elle est une réflexion sur la lutte contre l’illettrisme à La Réunion, réflexion issue de divers constats mais aussi notre expérience dans la classe : notre objectif est de participer à cette lutte en proposant une entre autres une co-aphabétisation créole-français pour la réussite scolaire. Depuis de nombreuses années, l’île de La Réunion connaît un fort taux d’illettrés mais aussi des résultats faibles aux évaluations nationales concernant la lecture. Malgré de nombreuses solutions mises en place, les chiffres restent élevés. Nous nous sommes alors intéressée à cette problématique en changeant le curseur de place : et si le problème était linguistique ? En effet, l’alphabétisation, comme dans tout département français, se fait en français. Or à La Réunion, une très grande majorité des élèves entrant à la maternelle est créolophone. Créole et français sont deux langues différentes typologiquement : le créole est en grande partie analytique alors que le français est largement flexionnel. Notre travail de recherche consiste à analyser les écarts entre la grammaire de l’écrit du français et la grammaire de l’oral du créole afin de faire émerger les obstacles rencontrés par l’élève lors de l’entrée dans la lecture, obstacles qui pourraient être contournés dans une alphabétisation bilingue créole-français."

Creole-French co-literacy as a factor of academic success in Reunion

"Our thesis falls within the field of linguistics applied to the question of teaching. It deals with the study of the teaching of reading in a bilingual Creole context in Réunion. It is a reflection on the fight against illiteracy in Reunion Island, reflection resulting from various observations but also our experience in the classroom: our objective is to participate in this fight by proposing, among other things, a Creole-French co-literacy for the school success. For many years, Reunion Island has experienced a high rate of illiteracy but also poor results in national assessments on reading. Despite many solutions put in place, the figures remain high. We then took an interest in this problem by changing the cursor: what if the problem was linguistic? Indeed, literacy, as in any French department, is done in French. However, in Reunion, a very large majority of pupils entering kindergarten are Creolophone. Creole and French are two different languages typologically: Creole is largely analytical while French is largely inflectional. Our research work consists of analyzing the gaps between the grammar of writing in French and the grammar of speaking in Creole in order to bring out the obstacles encountered by the student when entering reading, obstacles that could be bypassed in a bilingual Creole-French literacy."



URL :  https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-03597708/document


mot(s) clé(s) :  langues vivantes, littératie, réussite scolaire