Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Actualités des thèses » Détails de la thèse

TIC et apprentissage des langues dans le supérieur Algérien : efficacité d’un dispositif de formation hybride sur l’amélioration de la compréhension en lecture des contenus pédagogiques produits en FLE


Auteur(s) :  KHELFI Amira

Date de soutenance :  2021

Thèse délivrée par :  Université de Strasbourg

Section(s) CNU :  section 70 : Sciences de l'éducation

Sous la direction de :  Latifa KADI-KSOURI & Sondess BEN ABID ZARROUK

Jury de thèse :  Jacques BEZIAT ; Abdelaouahad MABROUR ; Najoua MOHIB ; Fatima CHNANE-DAVIN ; Vassilis KOMIS ; Sondess BEN ABID-ZARROUK ; Latifa KADI-KSOURI

 

"La présente recherche relève du domaine de la didactique du Français Langue Étrangère et consiste à évaluer l’efficacité d’un dispositif de formation hybride sur l’amélioration de l’activité de compréhension en lecture de contenus pédagogiques produits en français langue étrangère, en le comparant à une situation de formation traditionnelle. Nous supposons qu’un dispositif de formation hybride permet aux étudiants d’acquérir des apprentissages en langue 2 (L2) de qualité, en améliorant et développant davantage leur activité de compréhension en lecture des contenus pédagogiques proposés dans leurs offres de formations, plus particulièrement ceux des matières fondamentales. Pour expérimenter notre principale hypothèse de recherche, nous avons conçu un dispositif de formation hybride en deux temps. Dans un premier temps, nous avons créé et didactisé à l’aide de la chaine éditoriale Scénari Opale un contenu pédagogique numérique. Puis, dans un second temps, nous l’avons mis en place pour les étudiants participant à notre projet à l’aide d’une plateforme d’apprentissage (MoodleCloud), en lui intégrant plusieurs activités considérées comme nécessaires pour l’interaction, la construction de connaissances et l’évaluation.Le recueil des données a été formé par le biais d’une expérimentation comparant deux situations de formation différentes : une hybride combinant un enseignement en présentiel et à distance, et une traditionnelle suivie exclusivement en présentiel, menée auprès d’étudiants inscrits en première année Licence de Français à l’Université de Badji Mokhtar Annaba (Algérie) et d’une post-enquête par questionnaire administré seulement au groupe ayant participé à la formation hybride. Ainsi, le corpus traité ici est constitué de réponses fournies à un test par (26) Vingt-Six étudiants répartis en deux groupes (groupe expérimental et groupe témoin) et à un questionnaire adressé au (13) Treize étudiants qui ont participé à la formation hybride (groupe expérimental). Pour vérifier notre première série d’hypothèses qui porte sur les effets du dispositif hybride sur l’amélioration de l’activité de compréhension en lecture de contenu pédagogique en L2, nous avons évalué les réponses apportées au test selon des grilles d’analyse élaborées en se basant sur le modèle de compréhension de Van Dijk et Kintsch (1982) et la taxonomie SOLO de Biggs et Collis (1983). Quant à notre deuxième série d’hypothèses qui concerne les effets perçus du dispositif hybride suivi sur la qualité des apprentissages, nous l’avons mesuré à l’aide du logiciel de statistique SPSS. Notre approche d’analyse est essentiellement descriptive et analytique. Le traitement et l’interprétation des corpus rendent compte que le recours à ce mode de formation articulant le présentiel et la distance représente une solution pour améliorer la qualité des apprentissages. Effectivement, les résultats obtenus mettent en évidence un important relèvement du niveau de compréhension en lecture des étudiants ayant participé à la formation hybride en comparaison avec le niveau de leurs homologues du groupe traditionnel et également une évaluation positive du dispositif de la part de l’ensemble des étudiants interrogés qui nous a amené à affirmer que l’avenir et le bon fonctionnement d’un tel mode d’apprentissage dépend fortement de l’investissement engagé par les étudiants qui y ont recours."

ICT and language learning in Algerian higher education : effectiveness of a hybrid learning device on improving reading comprehension of pedagogical content produced in FEL

"The present research belongs to the field of French as a Foreign Language (FFL) didactics and consists of evaluating the performance of a hybrid learning device on the improvement of a reading comprehension activity while reading pedagogical contents written in a French as a Foreign Language (FFL) by comparing it to a traditional learning situation. We assume (postulate) that a hybrid learning system enables students to acquire quality learning in second language (SL), by improving and developing more their reading comprehension by reading pedagogical contents suggested in their learning courses, more precisely the essential ones.In order to test our main research hypothesis, we have designed a two-cycle hybrid learning device. As an initial step, we have created and tutored (instructed) digital educational content by using Scénari Opale's editorial chain. Then, in the second step we set it up for the students those who are participating in our project using a learning platform (MoodleCloud), filled up with several activities jugged to be necessary for interaction, knowledge building, and evaluation. The data collection was formed via a comparative experiment between two different learning situations: a hybrid learning combining classroom (face-to face) and distance learning, and a traditional one based only on classroom (face-to face) learning, conducted among students subscribed in first year Bachelor degree French field at the university of Badji Mokhtar Annaba Algeria. As well as a post-inquest by a questionnaire exclusively for the group that participated in the hybrid learning. Thus the corpus dealt with here consists of responses provided to q test by twenty six (26) students divided in to two groups (experimental and witness group), plus a questionnaire addressed to a group of thirteen students who participated in hybrid learning (experimental group).in order to check our first set of hypothesis concerning the effects of the hybrid device on the improvement of the reading comprehension task while dealing with pedagogical content in second language (SL), we have evaluated the test's responses according to Van Dijk and Kintsch's Comprehension Model (1982) and Biggs and Collis' the SOLO Taxonomy (1983). Whereas our second set of hypothesis concern the perceived effects of the hybrid device, tracking the learning quality that we have measured by using SPSS statistical software.Our approach of analysis is essentially descriptive and analytical. The processing and the interpretation of the corpus depicts that the use of this method of learning which combines classroom (face to face) and distance learning represents a good alternative in order to improve the quality of learning.Indeed, the results obtained show clearly a significant improvement in the reading comprehension level of the students who participated in the hybrid learning compared to their peer group in traditional learning. Furthermore a positive evaluation of the device by all the students questioned, the fact that led us to assert that the good performance of such learning method depends heavily on the commitment and investment mad by the students who use and request it."



URL :  https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-03652197/document


mot(s) clé(s) :  enseignement supérieur, lecture, technologies