Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Actualités des thèses » Détails de la thèse

Finalités, contenus et démarches pédagogiques des écoles d'ingénieurs en Algérie face aux enjeux environnementaux


Auteur(s) :  DJENNADI Lydia

Date de soutenance :  2021

Thèse délivrée par :  Conservatoire national des arts et métiers

Section(s) CNU :  section 06 : Sciences de gestion

Sous la direction de :  Linda GARDELLE & Mohamed BENGUERNA

Jury de thèse :  Mouloud Koudil ; Abdelkarim Zaid ; Amina Hasna Messaïd ; Denis Lemaître Amine Ferroukhi

 

"Le XXIe siècle est marqué par la mise sous tension des ressources naturelles et de la biodiversité, et par la multiplication des problèmes environnementaux et des catastrophes naturelles. L’Algérie est particulièrement impactée par le réchauffement climatique, les méga feux et le stress hydrique. Le changement de nos comportements pour la réalisation d’un développement durable s’impose d’une manière cruciale. Un tel objectif et sa transmission aux générations futures requiert l’intégration de cet enjeu dans les formations d’ingénieurs afin de préparer les étudiants à créer et développer des outils durables avec une posture critique, créatrice, ouverte d’esprit et qui s’adapte aux changements. Les formations d’ingénieurs sont particulièrement concernées car les futurs diplômés auront à prendre en charge les grands défis sociotechniques nationaux.L’objectif de ce travail de recherche est de comprendre comment les écoles d’ingénieurs intègrent les enjeux environnementaux dans leurs offres curriculaires et si les différents acteurs se soucient de former des ingénieurs qui sauront faire face aux défis environnementaux.Dans le cadre d’une sociologie du curriculum, une enquête qualitative a été menée entre 2018 et 2020, constituée d’une part d’une analyse des offres de formation de trois écoles d’ingénieurs algériennes et d’autre part de 24 entretiens menés avec des enseignants et des responsables pédagogiques. L’analyse des programmes montre que certaines écoles proposent depuis plusieurs années des unités d’enseignement et des spécialités qui traitent des enjeux environnementaux et sociaux. Néanmoins, la priorité dans les trois écoles n’est pas de former les ingénieurs aux enjeux environnementaux et au développement durable, sauf pour les spécialités qui touchent directement à ces questions. Les entretiens révèlent que les interviewés ne sont pas tous sensibilisés et conscients de l’importance de l’intégration des problématiques environnementales dans les curricula. L’analyse des textes institutionnels montre que le Ministère de l’Environnement est censé être impliqué dans toutes les formations qui touchent aux questions environnementales. Nos recherches révèlent les limites de cette implication et la grande autonomie des enseignants dans les initiatives."

Aims, contents and pedagogical approaches of engineering schools in Algeria in front of environmental issues

"The 21st century is marked by the depletion of natural resources, biodiversity, the increase in environmental problems and natural disasters. Algeria, in particular, is affected by global warming, mega fires, and water stress. Therefore, it is fundamental to change behaviours so as to attain sustainable development. This objective and its transmission to future generations requires the integration of this issue into engineering training with the purpose of preparing students to create and develop permanent materials that are based on a critical thinking, creative and an open-minded reasoning which can cope with all these changes. Engineering training is most notably concerned with this issue because future graduates will have face the major national challenges.The aim of this research is to understand how engineering schools integrate environmental issues into their curricula and whether those involved are caring to train engineers who will be able to handle environmental challenges.As part of a sociology if curriculum, a qualitative survey was conducted between 2018 and 2020. It comprises an analysis of the curricula of three Algerian engineering schools and also 24 interviews with professors and academic advisors. The analysis of the curricula reveals that some schools have been providing teaching units and specialities that deal with environmental and social issues over several years. Yet, training engineers about environmental issues and sustainable development was not a priority in the three schools, except for the specialities that directly tackle these issues. The interviews reveal that the interviewees are not all aware of the importance of integrating environmental issues into the curricula for the training of a responsible citizen engineer. Added to that, the analysis of institutional texts shows that the Ministry of the Environment is supposed to be involved in all trainings related to environmental issues. Our research reveals the limits of this involvement and the great autonomy of teachers in the initiatives they implement."



URL :  https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-03664706/document


mot(s) clé(s) :  curriculum, education au développement durable, enseignement supérieur