Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Dernières mises à jour » Détails de l'étude ou du rapport

     Langue(s) : français 

Possibilités d’enseignement à distance pour les apprenants adultes : analyse des données


Auteur(s) :  Jackie Pichette, Hagar Effah et Melissa Fritz

Editeur(s) :  Conseil ontarien de la qualité de l'enseignement supérieur

Date :  08/2022

 

La convergence de facteurs liés à la pandémie a créé des possibilités pour les apprenants adultes de l’Ontario d’accéder à des programmes collégiaux, accélérant ainsi une tendance qui a débuté avant la pandémie. De nouvelles données suggèrent que les apprenants adultes sont plus nombreux à accéder aux études postsecondaires en tirant parti de l’augmentation des temps de loisirs et de la flexibilité de l’apprentissage en ligne. Un nouveau rapport du Conseil ontarien de la qualité de l’enseignement supérieur (COQES) en révèle davantage sur les possibilités qui permettent aux adultes de l’Ontario de poursuivre des études postsecondaires (EPS) en ligne et fait le lien avec une étude que le COQES mène depuis plusieurs années et qui a démontré la nécessité de créer un système d’apprentissage tout au long de la vie pour permettre aux personnes de recevoir une formation supplémentaire et un soutien pour s’orienter parmi les perturbations du marché du travail.

Le rapport, Possibilités d’enseignement à distance pour les apprenants adultes : Analyse des données relatives aux demandes d’admission auprès des collèges de l’Ontario pendant la pandémie de COVID-19 est le fruit d’un partenariat entre le COQES et OCAS, une organisation sans but lucratif qui offre des technologies partagées et des services de demandes d’admission centralisés aux collèges publics de l’Ontario. Dans l’optique de mieux comprendre les effets de la pandémie sur les planifications de demandes collégiales, les deux organisations ont travaillé ensemble pour modifier le Sondage OCAS de 2021 sur l’expérience et les intentions des candidates et candidats.

Le bassin général de répondants au sondage OCAS de 2021 était plus âgé que d’habitude : 41 % déclaraient avoir 25 ans ou plus contre seulement 24 % en 2018. Lorsqu’on leur demande d’expliquer leur décision de postuler au collège, les répondants avancent comme raison à leur candidature « le chômage » et « une hausse de leur temps libre et de leur disponibilité ».

Bien qu’une majorité des répondants (environ 80 %) ait déclaré que la pandémie n’avait pas influé sur leurs décisions de choisir un programme, ceux qui ont indiqué l’inverse expliquent qu’un format flexible de cours était un facteur important dans leur processus de prise de décision. De plus, environ 70 % des répondants de 25 ans ou plus ont déclaré que la pandémie avait affecté leurs préférences d’apprentissage. Parmi ces répondants, en moyenne, 77 % déclaraient être plus réceptifs à l’apprentissage en ligne. On a observé l’évolution la plus importante dans le groupe des répondants de 55 ans et plus.

Les collèges devraient tirer des leçons de l’expérimentation de l’apprentissage en ligne massive mise en place durant la pandémie plutôt que de simplement retourner aux pratiques en vigueur auparavant. OCAS s’est engagé à continuer d’interroger les étudiants sur leurs préférences d’apprentissages lors des prochains sondages. L’organisme recueillera également des renseignements démographiques pour étudier, par exemple, si les programmes d’apprentissage en ligne créent des points d’entrée pour les étudiants avec des besoins particuliers en matière d’accessibilité.

Il est important de se rappeler que les données relatives aux candidatures ne sont qu’un seul critère de mesure parmi tant d’autres qui devront être analysés à l’avenir. Les taux de rétention et de réussite doivent aussi être surveillés pour s’assurer que le système postsecondaire ontarien sert efficacement les étudiants, la province et le marché du travail. OCAS et le COQES sont déterminés à soutenir cet élan en conduisant des recherches et des analyses constantes. Pour en savoir plus sur le partenariat entre OCAS et le COQES et son potentiel de recherche, consultez le billet de blogue écrit par Jackie Pichette.



Télécharger le document :  https://heqco.ca/.../REVISED-figs-2-and-3-corrected-Remote-Opportunities-for-Adult-Learners-Final_FR.pdf


mot(s) clé(s) :  éducation des adultes, enseignement et formation à distance, enseignement supérieur