Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici :

     Langue(s) : français 

L'enseignement en cours moyen: état des lieux et besoins


Auteur(s) :  Olivier Hunault, Yves Poncelet

Editeur(s) :  Inspection générale de l'Éducation, du Sport et de la Recherche (IGÉSR)

Date :  04/2022

 

Dans la première partie du rapport, la mission établit un état des lieux de l’organisation générale de l’enseignement au cours moyen : les structures des classes, les salles de classes et leur équipement, l’organisation du temps d’enseignement et du travail à la maison, etc.

Cet état des lieux a conduit à émettre des recommandations sur le temps effectif consacré aux différentes disciplines, l’équipement numérique des salles de classes, le travail à faire à la maison par les élèves, l’exploitation des évaluations nationales de sixième, la formation continue des enseignants.

Dans une seconde partie, le rapport se centre successivement sur chacun des enseignements délivrés au cours moyen. Ce qui permet, d’une part, de faire un état des lieux et, d’autre part, d’émettre quelques recommandations relatives à ces enseignements.

SOMMAIRE

Synthèse
Liste des principales préconisations
Introduction


1. L’organisation générale du travail dans les classes de cours moyen

1.1. En 2021, 42 % des élèves de cours moyen sont dans des classes multiniveaux
1.2. Les emplois du temps
1.2.1. Des temps de récréations hebdomadaires allant d’une heure à plus de trois heures selon les classes
1.2.2. Les temps dévolus à l’enseignement des sciences et de la technologie, aux enseignements artistiques
et à l’EPS sont inférieurs aux durées indiquées dans les instructions officielles
1.3. Les décloisonnements et les échanges de service
1.3.1. Les décloisonnements concernent principalement l’enseignement de l’histoire et de la géographie mais ils ont été réduits ou supprimés pour respecter les protocoles sanitaires pendant la pandémie
1.3.2. Les échanges de service peuvent présenter des avantages pour renforcer la qualité de l’enseignement délivré
1.4. Les salles de classes de cours moyen
1.4.1. L’organisation des tables est, le plus souvent, traditionnelle avec des élèves assis en rangées face au tableau
1.4.2. Les classes sont généralement équipées d’un ordinateur relié à un vidéoprojecteur, mais la projection ne se fait pas toujours sur un tableau où il est possible d’écrire et les visualiseurs restent excessivement rares..
1.4.3. Les ordinateurs et tablettes à disposition des élèves restent rares dans les classes de cours moyen
1.4.4. Un très large spectre est couvert en ce qui concerne les affichages : d’une absence totale d’affichage
dans la classe à une occupation massive des murs, du sol au plafond, en n’épargnant parfois pas les fenêtres
1.5. Les outils des élèves
1.5.1. En français comme en mathématiques, 40 % seulement des classes disposent de manuels et ils sont pratiquement inexistants dans les autres matières
1.5.2. La gestion de classeurs est très difficile pour les élèves, l’utilisation de cahiers est à privilégier mais leur foisonnement laisse parfois perplexe
1.5.3. L’utilisation massive de photocopies pour les traces écrites de savoirs dans certaines classes interroge sur l’engagement des élèves par les enseignants dans la construction des apprentissages
1.6. Le travail personnel des élèves
1.6.1. Des textes institutionnels très nombreux prescrivant tous l’interdiction des devoirs écrits à la maison
1.6.2. Presque tous les enseignants donnent du travail oral et écrit à faire à la maison, mais les écarts d’une classe à l’autre sont très importants
1.6.3. 82 % du travail à la maison est en français ou en mathématiques ; la matière pour laquelle la part des travaux écrits est la plus importante est les mathématiques (44 %)
1.6.4. En moyenne, il n’y a pas de différence, concernant le travail à la maison, entre les écoles avec un indice de position sociale élevé et celles avec un IPS faible ; cependant, dans 15 % des classes visitées par la mission dans des écoles avec un IPS faible, les enseignants donnaient, en moyenne, au plus un item de travail personnel par jour, ce qui n’a jamais été observé dans les classes des écoles à IPS élevé
1.6.5. Conclusions concernant le travail à la maison
1.7. Les évaluations
1.7.1. En dehors des mathématiques et du français, les évaluations sont rares et le plus souvent limitées à un rôle d’évaluation bilan
1.7.2. En mathématiques et en français, les évaluations se limitent souvent à des tests bilans de fin de séquence, les interrogations écrites très courtes sont excessivement rares
1.7.3. La prise d’information des acquis des élèves par les enseignants est régulièrement menée par la lecture quotidienne de l’ensemble des cahiers du jour
1.8. La formation continue des professeurs des écoles
1.9. La liaison école - collège
1.9.1. Les résultats aux évaluations nationales des élèves de sixième du collège de leur secteur sont inconnus des enseignants de cours moyen
1.9.2. Les conseils école - collège ont eu du mal à maintenir un travail interdegré de qualité pendant la crise sanitaire

2. Les disciplines

2.1. Le français
2.1.1. Le français est la discipline au plus fort taux horaire avec le tiers du temps d’enseignement qui y est officiellement consacré et elle bénéficie d’une attention des enseignants allant souvent encore au-delà de ce ratio
2.1.2. L’étude de la langue, sans inclure le travail sur le lexique, occupe, pour plus de la moitié du temps consacré à l’enseignement du français, une part très importante, au détriment de l’enseignement de la compréhension et du travail sur la production écrite ou sur l’oral
2.1.3. Les manuels de français sont peu présents dans les classes et peu utilisés ; quand ils le sont, c’est souvent comme une simple banque d’exercices de grammaire
2.1.4. Les démarches pédagogiques se renouvellent et se diversifient ; toutefois, la formalisation des apprentissages fait parfois défaut
2.1.5. L’enseignement du français, s’il est organisé conformément aux préconisations institutionnelles, tend à une forme de cloisonnement intra-disciplinaire
2.1.6. Certaines composantes de l’enseignement du français méritent une attention particulière
2.2. Les mathématiques
2.2.1. Les affichages de mathématiques sont très présents dans les classes mais relativement peu exploités lors des séances de mathématiques
2.2.2. Seules 39 % des classes visitées sont équipées d’un manuel et les leçons dans les cahiers sont trop rarement écrites par les élèves

2.2.3. Trois champs des mathématiques méritent une attention renforcée : les fractions et les décimaux, la résolution de problèmes et le calcul mental

2.3. Les enseignements artistiques
2.3.1. Des organisations et des pratiques qui laissent percevoir une méconnaissance des programmes en vigueur
2.3.2. Les enseignements artistiques laissent souvent peu ou pas de traces dans les classes et dans les cahiers des élèves
2.4. Les sciences et la technologie
2.4.1. Le volume hebdomadaire de 2 heures de sciences et technologie n’est vraisemblablement pas respecté

2.4.2. Tous les thèmes du programme sont abordés, avec une prédominance pour ce qui relève des sciences de la vie et de la Terre et un déficit pour le champ des matériaux et objets techniques
2.4.3. Les observations de classes mettent en évidence un contraste entre l’appétence des élèves et le manque de robustesse didactique et pédagogique des séances
2.4.4. Conclusions
2.5. Les langues vivantes
2.5.1. Une exposition quotidienne parfois difficile à assurer
2.5.2. Des séances révélant des pratiques trop souvent éloignées des attendus des programmes
2.5.3. Conclusions
2.6. L’histoire et géographie
2.6.1. Un enseignement vivant et exigeant
2.6.2. Une asymétrie entre histoire et géographie
2.6.3. Une didactique marquée par une volonté d’impliquer les élèves, par une évolution du rôle de l'enseignant et par un large retrait de l’apport magistral ordonné et du récit
2.6.4. Un outillage de travail des élèves qu’il faut à la fois simplifier et enrichir
2.6.5. Les ressources de la polyvalence
2.7. L’enseignement moral et civique


Annexes

 



Télécharger le document :  https://www.education.gouv.fr/.../download


mot(s) clé(s) :  enseignement primaire