Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Actualités des livres » Détails de la publication

Pays : France       Langue(s) : français 

Classes relais'' et familles. Accompagnement ou normalisation?


Auteur(s) :  THIN Daniel, MILLET Mathias, KHERROUBI Martine

Editeur(s) :  Éditions du CNFE-PJJ
Études et Recherches N° 8 , 10 €

Année d'édition :  2005 (paru en mai 2005)

Cette recherche, commandée par le CNFE-PJJ au Centre Alain Savary-INRP et au GRS (UMR 5040-CNRS/ Université de Lyon 2), sur ''Classes relais'' et familles s’intéresse sans la nommer à ce qu’il est convenu aujourd’hui d’appeler la coéducation à travers deux ''entrées'': d’une part, les auteurs examinent les rapports entre les divers professionnels mobilisés dans les dispositifs relais, notamment la rencontre entre éducateurs et enseignants- d’autre part, ils analysent le travail de ces professionnels avec les familles. Si la méthode d’investigation est de type ethnologique et si l’analyse ''fine'' des situations emprunte à l’interactionnisme, cette recherche s’inscrit néanmoins, sans dogmatisme, dans le courant de sociologie critique de Pierre Bourdieu. Nous ne trouverons cependant pas dans ce texte une charge contre les dispositifs relais ni, d’ailleurs, une promotion militante de ces institutions. Les auteurs évitent deux écueils fréquents dans l’analyse des actions socio-éducatives en général: ne voir dans ces politiques sociales qu’une forme d’imposition de normes (éducatives, familiales, sociales), une modalité de contrôle social- ou à l’inverse ne voir que l’aspect d’aide et d’accompagnement mis en avant par les acteurs de ces dispositifs en se cachant l’asymétrie des positions respectives des travailleurs sociaux (ou des enseignants) et des familles. La domination existe même si les dominés ne sont pas sans défense. Comme l’écrivent les auteurs dans leur conclusion: ''Le travail d’accompagnement des familles, comme travail avec les familles, est indissociablement un travail sur les familles au sens où il vise à assister les parents pour qu’ils résolvent leurs problèmes éducatifs d’une façon qui soit conforme aux normes des institutions de socialisation et d’encadrement, donc aux normes dominantes''. Table des matières Introduction (Martine Kherroubi, Mathias Millet, Daniel Thin) * Méthodologie et terrain (Martine Kherroubi, Mathias Millet, Daniel Thin) * Politique de terrain et actes de recherche * Présentation monographique des dispositifs relais * La division du travail (Martine Kherroubi) * Composition des équipes et caractéristiques de leurs membres * La dynamique partenariale * Des territoires distincts * Conclusion * L’entrée dans un dispositif relais: enjeux et conditions d’entrée. (Daniel Thin) * Des réticences à accepter la prise en charge par les dispositifs relais * Obtenir l’accord des parents * Conditions d’acceptation de l’entrée en dispositifs relais * L’accueil des familles et ses enjeux. * Conclusion * Les pratiques des dispositifs relais à l’égard des familles (Mathias Millet, Daniel Thin) * Modalités des interactions avec les parents * Rechercher l’''alliance'' et l’''adhésion'' des parents * La transformation des relations familiales * Des pratiques d’encadrement * Conclusion * Le travail d’orientation et sur le devenir des collégiens (Daniel Thin) * Le travail effectué par les dispositifs relais pour l’orientation des collé * Convaincre les parents et vaincre leurs réticences * Les parents et le devenir après les dispositifs relais: faire de nécessité vertu? * Conclusion * L’ambivalence du rapport des familles aux dispositifs relais et à leurs membres. (Mathias Millet, Daniel Thin) * Des appropriations hétérodoxes et trompeuses, sources de malentendus * Les catégories d’appréciation des dispositifs relais et de leurs membres par les familles des collégiens pris en charge * Conclusion: des formes de résistances objectives * Conclusion (Mathias Millet, Daniel Thin) * Bibliographie

lien :