Invalid RSS feed URL.

Invalid RSS feed URL.

Ifé - Veille et analyses

Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Actualités des podcasts » Détails du podcast

Enseigner: un métier en tension


Programme source :   ça manque pas d'R

Produit par :   Institut français de l'Éducation, Régis GUYON

Animé par :   Régis GUYON

Intervenant(s) :  BOISSINOT Alain & FARGES Géraldine

 

À l’instar de nombreux pays de l’OCDE et de la quasi-totalité des pays de l’Union européenne, la France connait depuis une vingtaine d’années de plus en plus de difficultés à recruter ses enseignants : ce phénomène, jusqu’ici limité à certaines disciplines ou certains territoires difficiles, se généralise. Juste deux données pour illustrer les termes de cette crise du recrutement et de l’enseignement :

  • Si les candidats au concours étaient en moyenne 5,3 pour un poste de professeur des écoles en 2010, ils sont aujourd’hui seulement 1,7.
  • Et si le taux de démission reste très faible, la hausse est spectaculaire ces dernières années, passant de 364 en 2008 à 2286 en 2021. Les données sont à peu près équivalentes pour les concours du second degré.

Les raisons de cette crise sont multiples ; et celles qui ressortent communément dans les analyses tiennent à des facteurs clés comme les salaires insuffisants, la dégradation de l’image du métier dans la société ou encore la transformation de la relation au travail, avec une activité professionnelle vécue comme transitoire, dans laquelle finalement on occupe ses fonctions un temps, avant de passer à autre chose.

Nous allons évidemment revenir sur ces explications avec nos deux invités, mais j’aimerais leur soumettre pour introduire cette émission une hypothèse : et si cette crise des métiers de l’éducation ne relevait pas de la difficulté à se projeter dans un métier sans doute plus difficile à cerner aujourd’hui, dans ce « métier impossible » ou, comme le disait Freud il y a un siècle, un de ces métiers – avec guérir et gouverner, pour lequel « on peut d’emblée être sûr d’un succès insuffisant » ?

Le prestige de l’enseignement a en effet longtemps été corrélé à son utilité, à la liberté intellectuelle dans la transmission de savoirs et de valeurs, mais aussi dans un exercice libéral pour ne pas dire solitaire du métier. Mais aucun prétendant à l’enseignement ne peut plus ignorer les tensions dans l’ordre scolaire, les pressions multiples, l’injonction à gérer les contradictions et les incertitudes, et se demande nécessairement s’il sera à la hauteur des défis. En creux, c’est sans doute la question de l’engagement professionnel qui est posée : peut-on faire ce travail sans y laisser sa peau, sans y mettre à l’épreuve ses propres valeurs ?

C’est sans doute en cherchant du côté des conditions de la reconnaissance (et pas seulement matérielle) que les métiers du service public peuvent chercher une voie de sortie par le haut :

  • Reconnaissance de la complexité du travail, mais aussi des contradictions des missions assignées à l’école ;
  • Reconnaissance des espaces à construire pour permettre aux professionnels de travailler collectivement à faire face aux défis de l’apprentissage ;
  • Reconnaissance du soutien nécessaire pour que tous les métiers de l’éducation, des enseignants aux cadres, ne se sentent pas livrés à eux-mêmes pour réussir à faire ce qu’ils ont à faire…

Mais la société, parents d’élèves en tête, y est-elle prête ? Pour parler, nous avons le plaisir de recevoir Géraldine FARGES, maitresse de conférences en sciences de l’éducation et de la formation à l’Université de Bourgogne et membre de l’IREDU, qui a coordonné avec Loïc SZERDAHELYI, En quête d’enseignants. Regards croisés sur l'attractivité d'un métier, qui vient de paraître aux Presses universitaires de Rennes ; et Alain BOISSINOT, haut fonctionnaire, inspecteur général de l’éducation nationale honoraire et ancien directeur de l’enseignement scolaire et recteur, qui a coordonné avec Claude Lessard le dossier du numéro 94 (décembre 2023) de la Revue Internationale d’éducation de Sèvres portant sur « Enseignant, un métier d’avenir ».

 



URL :  https://ife.ens-lyon.fr/kadekol/ca-manque-pas-dr/58-enseigner-un-metier-en-tension


mot(s) clé(s) :  enseignant, recherche en éducation