Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Dernières mises à jour » Détails du colloque

Pays : France  Langue(s) : français 

Les écoles primaires supérieures (1833-1941) - Journée d'études


Date :  du 18-11-2022 au 18-11-2022

Appel à communications ouvert jusqu'au :  01-06-2022

Lieu :  Pôle Citadelle de l'Université de Picardie Jules Verne, Amiens, et à distance

Modalité :  présentiel

Organisation :  Centre Amiénois de Recherche en Education et Formation (CAREF) - Université de Picardie-Jules Verne (UPJV)


Programme : 

Créé par Guizot en 1833, l’enseignement primaire supérieur visait à offrir aux classes moyennes un enseignement plus approfondi que l’enseignement élémentaire et moins tourné vers les études classiques que le secondaire. Ce niveau d’enseignement a ainsi constitué un instrument de promotion sociale pour les milieux populaires et les fractions inférieures des classes moyennes, à l’écart de l’enseignement secondaire, et contribua au processus de démocratisation scolaire du XXe siècle. Cette journée d’étude vise à mieux comprendre son histoire, son évolution à s’interroger sur l’héritage laissé par les écoles primaires supérieures (EPS).

PROGRAMME

8h30 - Accueil

9h Discours d’ouverture (Philippe Nivet, vice-président de l’UPJV ; Alain Maillard, directeur du CAREF)

Introduction – Président de séance : Claude Lelièvre

9h20 – Julien Cahon et Maryse Cuvillier (Université de Picardie Jules Verne, CAREF), La création et le développement des EPS

Pédagogie, disciplines scolaires, enseignements pratiques – Présidente de séance : Stéphanie Dauphin

9h50 Renaud d’Enfert (Université de Picardie Jules Verne, CURAPP-ESS), Cours normal ou école professionnelle ? Une expérience d’enseignement primaire supérieur féminin à Paris (1841-1873)

10h15 Johann-Günther Egginger (Université d’Artois, CREHS), Les écoles primaires supérieures du Pas-de-Calais et les sciences naturelles (1887-1911)

10h40 – Échanges puis pause

11h20 Stéphane Lembré (Université de Lille, CREHS), Les écoles primaires supérieures et l’enseignement agricole (1870-1910)

11h45 Yves Cinotti (Université Toulouse Jean Jaurès, INSPÉ), Naissance des premières EPS et EPCI hôtelières (1912-1919)

12h10 – Échanges

12h20 Déjeuner

 

Enseigner, diriger une EPS : genre, identités et cultures professionnelles – Président de séance : Pierre Caspard

13h30 Amandine Charvet (Université Paris-Cité, CERLIS), Devenir enseignantes et enseignants des écoles primaires supérieures (1870-1940)

13h55 Stéphanie Dauphin (Université de Lille, CREHS), Être directrice d’école primaire supérieure de filles dans l’académie de Paris (1880-1920)

14h20 François Prigent (Université de Rennes 2, TEMPORA), L’EPS de Guingamp et la pratique du football en Bretagne (1912-1941)

14h45 Hervé Le Fiblec (IRHSES), Le syndicalisme de l'enseignement primaire supérieur (1920-1941)

15h10 – échanges puis pause

 

Trajectoires d’élèves – Président de séance : Jean-François Condette

15h50 Danièle Pingué (Université de Franche-Comté, Centre Lucien Febvre), Implantation et recrutement des écoles primaires supérieures en Haute-Saône (1880-1918)

16h15 Henri Peyronie (Université de Caen Normandie, CIRNEF), L’entrée dans un cursus d’études au-delà de l’école obligatoire d’enfants d’une famille paysanne modeste (1915-1928)

16h40 Pierre Caspard (directeur de recherche honoraire), Objectifs visés et expérience vécue par une élève de l’EPS de Thionville (1930-1934) 

 17h05 – Échanges

 

17h15 – Conclusion : Bruno Poucet (Université de Picardie Jules Verne, CAREF), La fin des EPS et la naissance des collèges modernes (1941)

 

*Fin : 17h45 (train vers Paris : 18h22 ; train vers Arras/Lille : 18h50)

 



URL :  https://calenda.org/.../977443


mot(s) clé(s) :  démocratisation de l'enseignement, histoire de l'éducation