Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Dernières mises à jour » Détails du colloque

Pays : France 

Genre et sexualités dans les établissements scolaires : une révolution féministe en cours ?


Date :  du 17-06-2022 au 18-06-2022

Appel à communications ouvert jusqu'au :  06-03-2022

Lieu :  Paris

Modalité :  présentiel

Organisation :  Université Paris-Est-Créteil

Comité d’organisation et scientifique :

  • Lila Belkacem, LIRTES, UPEC

  • Olivier Berton, IMAGER, UPEC

  • Artemisa Flores Espinola, LIRTES, UPEC
  • Rachel Fabre, EHESS

  • Fanny Gallot, CRHEC, UPEC

  • Camille Lavoipierre, LIRTES, UPEC

  • Marlène Loicq, CEDITEC, UPEC

  • Leo Manac’h, CEPED

  • Cendrine Marro, LIRTES, UPEC

  • Marie Ménard, IMAGER, UPEC

  • Francine Nyambek-Mebenga, LIRTES, UPEC
  • Gaël Pasquier, LIRTES, UPEC

  • Xavier Pons, LIRTES, UPEC

-----

L’inscription, gratuite mais obligatoire, se fait via le lien suivant : https://bit.ly/ecole-revolution-feministe



Programme : 

L'ambition de ces journées est d'explorer les dynamiques féministes et LGBTQIA+ et leurs effets à partir de recherches empiriques et de retours d'expérience pour mieux saisir ce qui se joue dans les collèges et les lycées en particulier. Elles donneront également la parole aux organisations syndicales et associatives qui interviennent sur ces questions dans les établissements. Elles s'articulent autour des quatre axes suivants :

Axe 1 : Engagements féministes et LGBTQIA+ des acteurs-rices de l’éducation nationale


Axe 2 : Renouvellement des dispositifs institutionnels

Axe 3: Éducation et médias sociaux

Axe 4 : Circulations internationales des politiques publiques et des résistances féministes.


Format et calendrier des propositions de communication

Les interventions proposées pourront revêtir des formats universitaires classiques (de type communication en colloque ou journée d’études), ou bien d’autres formats plus interactifs (à préciser alors). Les propositions de communication (3000 à 4000 signes avec une bibliographie indicative) doivent être parvenues avant le 15 Février, à l’adresse suivante : mobilisations.feministes.ecole (@) gmail.com.

PROGRAMME du vendredi 17 juin

9h-9h30 – Accueil des participant·es.

9h30-10h – Ouverture des journées d’étude.

10h-12h - SESSION 1. DES JEUNES TRANS ET NON BINAIRES À L’ÉCOLE
Discutante : Marie A. Ménard (CNAM et IMAGER, UPEC).

  • 10h-10h30 – CLÉMENT REVERSÉ (Centre Émile Durkheim, Université de Bordeaux) : « Les élèves non hétérosexuel·les et non cisgenres : des jeunes vulnérables à l’école ou rendu·es vulnérables par l’école ? ».
  • 10h30-11h – BASTIEN POUY-BIDARD (EMA, CY Cergy Paris Université) : « Une “révolution” transféministe au sein des établissements scolaires ? Réflexions à partir de revendications de jeunes trans en éducation physique et sportive (EPS) ».
  • 11h-11h30 – JULIETTE JOUAN (Arènes, Université Rennes-1) : « L’inclusion des étudiant·es trans par la procédure du prénom d’usage. Les enjeux LGBTQIA+ dans l’enseignement supérieur français ».
  • 11h30-12h – MAEL LE BARS (EHESS) : « Une révolution trans et non binaire féministe à l’école ? ».

12h-13h15 – Pause déjeuner.

13h15-15h15 - RETOURS D’EXPÉRIENCES

  • 13h15-14h45 – MANEL BEN BOUBAKER (professeure du second degré dans l’académie de Créteil, formatrice pédagogique et syndicale) : « Une analyse de pratique : comment devient-on une enseignante féministe et antiraciste ? ».
  • 14h45-15h15 – NICOLAS COUTANT [directeur adjoint du musée national de l’Education (Munaé)] : « Constituer un patrimoine éducatif LGBTI+ : un enjeu pour saisir les évolutions en termes de genre et de sexualités dans les établissements scolaires ».

15h15-15h45 – Pause café.

15h45-17h45 - SESSION 2. PROGRAMMES INSTITUTIONNELS ET APPROPRIATION PAR LES ACTEURS ET ACTRICES DES ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES
Discutante : Rachel Fabre (EHESS).

  • 15h45-16h15 – MARINE LAMBOLEZ (Centre Max Weber, ENS de Lyon) : « Les cours de français sur la littérature amoureuse comme espaces d’éducation sentimentale. Discours enseignants sur la séquence “Dire l’amour” en classe de quatrième ».
  • 16h15-16h45 – OLIVIER BERTON (IMAGER, UPEC) : « L’inclusion de l’histoire des personnes LGBT dans le curriculum d’histoire de l’État de Californie : quelles finalités à l’œuvre ? ».
  • 16h45-17h15 – MARIE A. MÉNARD (CNAM et IMAGER, UPEC) : « Les syndicats enseignants et l’avortement aux Etats-Unis : vers une révolution féministe ? ».
  • 17h15-17h45 – PAMELA ADJOUA N’GUESSAN [Université Alassane-Ouattara (Bouaké, Côte d’Ivoire)] : « Est-ce que ça ne vas pas contaminer les autres ? Grossesses en milieu scolaire et contradictions dans les politiques institutionnelles de SSR-AJ (région de la Nawa-Côte d’Ivoire) »

PROGRAMME du samedi 18 juin

9h30-12h - SESSION 3. EXPÉRIENCES ET ENGAGEMENTS FÉMINISTES/LGBTQIA+ DES LYCÉEN·NES ET
DES ÉTUDIANT·ES

Discutant : Olivier Berton (IMAGER, UPEC).

  • 9h30-10h – DAVID RISSE (Réseau de recherche en santé des populations du Québec, Université de Montréal à Québec) : « La coopération d’élèves à l’élaboration de politiques scolaires dégenrées : un dispositif inclusif à valeur féministe, utilisé par la direction d’une école secondaire internationale québécoise ».
  • 10h-10h30 – MEJ HILBOLD (CIRCEFT-CLEF et LEGS, Université Paris-8) et VÉRONIQUE KANNENGIESSER (CAREF, Université Picardie Jules-Verne, et CIRCEFT-CLEF, Université Paris-8) : « Vulnérabilité ou politisation des lycéen·nes en contexte de crise sanitaire ? ».
  • 10h30-11h – BARBARA DOULIN-DIMOPOULOS (ESO-Rennes, Université Rennes-2) : « Expérience et parcours scolaires de jeunes scolarisé·es dans des classes et des établissements du secondaire publics alternatifs d’enseignement général (CESPAEG) en France et au Québec ».
  • 11h-11h30 – JEANNE BOUYAT (DPIR, Université d’Oxford) : « Libérer les cheveux des filles pour démocratiser l’école postapartheid. Réflexions sur une grève de lycéennes à Soweto (Afrique du Sud) ».
  • 11h30-12h – RACHEL FABRE (EHESS) : « Conflits sur l’apparence en contexte scolaire. Incarnation dans la parure d’ordres de genre concurrents ? ».

12h-13h15 – Pause déjeuner.

13h15-15h15- TABLE RONDE / RETOURS D’EXPÉRIENCES

  • 13h15-14h45 Table ronde animée par EMMA SFEZ (association Queer Education) : « Dé/faire les normes à l’école : une réflexion collective ». Intervenant·es : membres de Queer Education, SOPHIE MARIN et ALEX POMMATAU (intervenant·es extérieur·es en milieu scolaire en éducation à la sexualité), lycéen·nes.
  • 14h45-15h15 – MARYSE RIZZA (chercheuse au laboratoire PRIM de l’Université de Tours et présidente de l’association Grandir Trans) : « Circulaire d’accueil des mineurs trans en milieu scolaire. Influence de la (re)présentation des mineurs trans sur la prise de conscience de l’Éducation nationale ».

15h15-15h45 – Pause café.

15h45-17h45 - SESSION 4. PERSONNELS ET FORMATION AUX QUESTIONS DE GENRE ET LGBTQIA+ DANS
L’ÉDUCATION NATIONALE

Discutante : Thelma Dourlent (EHESS).

  • 15h45-16h15 – AUDREY PETIT-BESSY (CERAPS-CNRS, Université de Lille) : « Faire ses classes au rectorat. Les “chargé·es de mission égalité filles-garçons” : féminisme ou opportunisme ? ».
  • 16h15-16h45 – ALEXIE GEERS (CEREP, Université de Reims Champagne-Ardenne) et SAMUEL PINTO (CEREP et CIRCEFT-ESCOL, Université de Reims Champagne-Ardenne) : « À l’épreuve des tensions institutionnelles : l'enseignement des questions de genre en formation des enseignant·es. Étude de cas dans l’académie de Reims ».
  • 16h45-17h15 – TRUNG NGUYÊN-QUANG (Ined et CRESPPA-CSU, Université Paris-8) : « “Tu sais, je suis un gros mâle cis’ het’”. Enquête sur les privilèges d’une masculinité gayfriendly et féministe parmi les professionnel·les de l’éducation ».
  • 17h15-17h45 – ALICE CAUDRON (Centre Pierre Naville, Université d’Évry) et CAMILLE LAVOIPIERRE (LIRTES, UPEC) : « Des résistances queers à l’école sont-elles possibles ? Enquête auprès de personnel·les militant·es ».

17h45-18h – Clôture des journées d’étude



URL :  https://rt4.hypotheses.org/.../611


mot(s) clé(s) :  éducation sexuelle, genre