Invalid RSS feed URL.

Invalid RSS feed URL.

Ifé - Veille et analyses

Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Détails du sommaire

 
à propos de la revuesommaires des autres numéros
 

Note d'information - DEPP


Référence :  N° 21.46, décembre 2021

Thème :  Les élèves du second degré à la rentrée 2021 : des effectifs stables avec moins de collégiens et davantage de lycéens

 

À la rentrée 2021, les établissements publics et privés (sous contrat et hors contrat) du second degré accueillent 5,686 millions d’élèves, soit un effectif global identique à celui de la rentrée 2020 (+ 400 élèves, soit + 0,01 %)

Les effectifs sont en baisse dans les collèges (-5 400 élèves), et dans les formations professionnelles en lycée (- 11 000 élèves). Le nombre d’élèves augmente en revanche dans les formations générales et technologiques en lycée (+ 16 800 élèves). Les effectifs des formations du second degré diminuent légèrement (- 0,2 %) dans le secteur public et augmentent légèrement (+ 0,7 %) dans le secteur privé sous contrat et fortement (+ 9,2 %) dans le secteur privé hors contrat, mais ce dernier ne représente que 0,6 % du total.
Les évolutions sont avant tout liées aux évolutions démographiques. Ainsi, au collège, on observe une diminution des effectifs en classes de cinquième et de troisième (respectivement - 1,6 % et - 0,8 % tous secteurs confondus) et une hausse en sixième et quatrième (respectivement + 0,6 % et + 0,8 % tous secteurs confondus). Les unités localisées pour l’inclusion scolaire (ULIS) augmentent très fortement (+ 6,1 %).
En fin de troisième on constate une hausse d’un point des taux de sortie hors des établissements sous tutelle du ministère de l’Éducation nationale qui pourrait s’expliquer par une hausse vers l’apprentissage en CFA par exemple.
Après une baisse aux trois rentrées précédentes, l’augmentation des effectifs dans les formations générales et technologiques en lycée est liée aux évolutions démographiques malgré des taux de redoublement qui restent historiquement bas.
Dans les formations professionnelles, les taux de sortie après une première année de CAP, une seconde ou une première professionnelle, après une baisse très forte à la rentrée 2020, retrouvent les niveaux d’avant la crise de 2018 soit plus bas qu’en 2019.
On constate au total une baisse de 1,7 %.



Informations complémentaires :
  https://www.education.gouv.fr/.../les-eleves-du-second-degre-la-rentree-2021-des-effectifs-stables-avec-moins-de-collegiens-et-326638


mot(s) clé(s) :  enseignement secondaire