Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Détails de la thèse

L’EPS dans les « beaux quartiers ». Socio-ethno-didactique de l’EPS en contexte scolaire d’excellence : Le cas du lycée Henri-IV de Paris


Auteur(s) :  POCHON Sarah

Date de soutenance :  2019

Thèse délivrée par :  Université d'Artois

Section(s) CNU :  section 74 : Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Sous la direction de :  Williams NUYTENS

Jury de thèse :  Fabienne BRIERE-GUENOUN ; Yves DUTERCQ ; Nathalie JELEN ; Williams NUYTENS ; Jean-Paul PAYET ; Marie-Paule POGGI

 

"À quoi ressemble l’Education Physique et Sportive (EPS) enseignée dans un lycée des « beaux quartiers » ? Quels sont les gestes professionnels des enseignants d’EPS ? Quelle activité didactique déploient-ils face à un public caractéristique de l’élite scolaire ? En s’inscrivant dans le cadre d’une socio-ethno-didactique et en s’appuyant sur des éléments de comparaison tirés de la littérature consacrée aux contextes « difficiles », le travail propose de révéler les généricités et les spécificités des leçons d’EPS du lycée Henri-IV de Paris. L’usage de concepts, forgés par la sociologie dispositionnaliste et contextualiste, la sociologie du curriculum mais aussi par la Théorie des Situations Didactiques et l’Analyse de l’Action Conjointe en Didactique, a permis de situer la discipline dans ses conditions locales et sociales de production. En multipliant les techniques d’enquête : moments d’immersion prolongés sur le terrain, description du contexte scolaire, entretiens formels et informels avec les enseignants d’EPS et autres acteurs de l’institution, passation directe de questionnaires, le travail a reposé sur une approche inductive et a permis d’éprouver la démarche ethnographique. L’enquête met en évidence le fait que les leçons d’EPS se déroulent dans un contexte où l’excellence est protéiforme. Les normes de cette excellence reposent alors d’une part, sur le capital de ressources dont disposent les élèves et d’autre part, sur des techniques didactiques spécifiques qu’emploient les enseignants d’EPS au point de faire des leçons d’EPS, le lieu de l’accumulation de savoirs au service de l’anticipation sur l’avenir des élèves.  "

Physical Education in High School. Socio-ethno-didactic of PE in academic context of excellence: the case of the Henri-IV high school in Paris

"What does look like the Physical Education (PE) taught in a high school of chic neighbourhoods? What are the professional actions of PSE teachers? What didactic activity do they spread in the face of the school elite? From a socio-ethno-didactic approach and based on the elements of comparison from the literature dedicated to the “difficult” contexts, the work proposes to reveal the genericities and specificities of the lessons of PE of the Henri-IV high school in Paris. The use of concepts, forged by dispositionnaliste and contextualiste sociology, the sociology of curriculum, as well as by the Theory of the didactic Situations and Analysis of joint action in didactics, allowed us to place the discipline in its local and social conditions of production. By multiplying the investigation techniques, from extended immersion on the ground, description of the school context, formal and informal interviews of the PE teachers and of the other actors of the institution, to questionnaires, our work is based on an inductive approach and allowed us to challenge the ethnographical approach. The investigation shows that PE classes take place in a context where the excellence is multifaceted. The standards of this excellence are based, on the one hand, on the capital resources of the pupils, and on the other hand, on specific teaching techniques employed by PSE teachers to the point that PE classes become the place of accumulation of knowledges in the service of the anticipation of the pupils’ future.  "



URL :  https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-03006192/document


mot(s) clé(s) :  didactique, sociologie de l'éducation, origines socio-culturelles, EPS