Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Détails de la thèse

Perspective internationale en éducation inclusive et réalités des enfants en situation de handicap en Afrique subsaharienne francophone : cas du Sénégal


Auteur(s) :  SENE Saliou

Date de soutenance :  2020

Thèse délivrée par :  Université de Bordeaux

Section(s) CNU :  section 70 : Sciences de l'éducation

Sous la direction de :  Magdalena KOHOUT-DIAZ

Jury de thèse :  Magdalena Kohout-DIAZ ; Boubacar NIANE ; Emmanuelle BROSSAIS ; Jacques MIKULOVIC ; Éric DEBARBIEUX ; Maitena Armagnague-ROUCHER

 

"Pour opérationnaliser la vision décrite dans le document de référence du Sénégal intitulé « Plan Sénégal Emergent (PSE) », plusieurs politiques publiques sont mises en œuvre. Pour certains secteurs qui s’occupent essentiellement de l’enfance, l’objectif est d’améliorer le bien-être des enfants conformément aux orientations nationales et internationales. En effet, les programmes suivants: Couverture Maladie Universelle, Gratuité des Soins Enfants (-5 ans), Bourses de Sécurité Familiale et Carte d’Egalité des Chances sont à mettre en exergue. Dans le secteur de l’éducation et de la formation, le Programme d’Amélioration de la Qualité, de l’Equité et de la Transparence (2018-2030), lutte contre les inégalités en éducation. Le souci est de respecter les orientations gouvernementales visant constamment à rester en cohérence avec la perspective internationale notamment la feuille de route de l’agenda 2063 de l’Union africaine et les Objectifs de développement durable.Cependant, en 2016, les statistiques ont révélé que pour les enfants de 6 à 16 ans estimés à 4.022.229, on dénombre un effectif de 1.174.077 enfants jamais scolarisés dont 43 % de filles et 23 425 enfants en situation de handicap (Etude USAID, 2016). Bien conscient de la théorie d’une société inclusive (Gardou, 2012) qui soutient que nul n’a le droit de s’approprier le patrimoine commun de l’humanité, ce nombre d’enfants est suffisamment mobilisateur pour une recherche de leviers capables d’adapter les orientations mondiales en politiques publiques d’éducation inclusive. En effet, la recherche vise à enrichir le savoir existant dans une stratégie participative de compréhension commune d’enjeux de mondialisation d’une vision pour des réalités aussi disparates que celles des enfants en situation de handicap.Pour ce faire, des concepts clefs sont revisités et des entretiens menés en se basant sur les principes du positivisme d’Auguste Comte qui a pour but ultime l’établissement d’un nouvel ordre social, politique et moral. En termes de résultats, le principal problème à résoudre est l’alignement à la lettre à la perspective internationale qui pourrait induire des injonctions absurdes. Pour vérifier cette hypothèse d’injonctions absurdes, la technique appliquée à une démarche hypothético-déductive a permis une collecte et une analyse de données menées en méthodes d’échelle servant à quantifier des aspects qualitatifs. L’amélioration des conditions de l’environnement des apprentissages en termes de classes physiques construites, d’adductions d’eau, de murs de clôture, de toilettes séparées (garçons, filles, adultes), de manuels et supports didactiques adaptés s’impose comme levier incontournable des stratégies d’inclusion scolaire en Afrique subsaharienne francophone en général.Au Sénégal, la politique d’éducation inclusive est confrontée aux conditions de l’environnement des apprentissages incluant la communication pour le changement de comportements et la requalification des personnels de l’éducation. La construction d’une vision pour une prise en compte correcte des enfants en situation de handicap dans un pays de faibles revenus aligné aux orientations mondiales devient une exigence. Les types de handicaps combinables dans des classes ordinaires et non une élimination risquée des écoles spéciales pour certains types d’enfants, contrairement à l’injonction d’inscrire l’enfant à l’école du quartier avec des salles de classe bondées et un environnement d’apprentissage de qualité limitée semblent être le chemin.  "

International perspective on inclusive education and realities of children with disabilities in African Subsaharian french speaking Countries : Sénégalese case study

"To operationalize the vision described in the Senegal’s reference document titled “Plan Senegal Emergent”, several public policies are being implemented. For sectors that at first hand concerned with childhood, the objective is to improve the well-being of children based on the national and international guidelines. In fact, the following programs: Universal Health Coverage, Free Child Care (-5 years), Family Security Scholarships and Equal Opportunities Card are to be highlighted. In the education and training sector, the Program for Improving Quality, Equity and Transparency (2018-2030), fights inequality in education. The main objective of the Ministry of education is to apply the government’s policies that maintain consistency with the international perspective, in particular the roadmap of the African Union’s Agenda 2063 and the Sustainable Development Goals.However, in 2016, statistics revealed that for children from 6 to 16 years old, which represent 4,022,229, there are 1,174,077 children ever in school, including 43% girls and 23,425 children with disabilities without formal education (USAID Study, 2016). We are very conscious about the theory of an inclusive society (Gardou, 2012) that stipulates that no one has the right to grasp for himself the common heritage of Mankind. Then,, this large number of children is a key booster to mobilize for a research of mechanisms capable to adapt worldwide orientations to inclusive public education policies. Indeed, this research aims to enrich existing knowledge in a participatory strategy of common understanding of globalized issues with a vision for realities as disparate as those of children with disabilities.To do this, key concepts are reviewed and interviews conducted and based on the principles of positivism of Augustus Comte, whose ultimate goal is the establishment of a new social, political and moral order. In terms of results, the main challenge to be faced is the strict alignment with international policy regulations that could probably lead to absurd injunctions. In order to verify this absurd injunction hypothesis, the technique applied to a hypothetico-deductive approach allowed collection and analysis of data through scale methods used to quantify quality issues. Upgrading the learning environment in terms of built physical classes, water supply, fencing walls, separate toilets (boys, girls, adults), textbooks and appropriate learning materials are an essential lever for school inclusion strategies in African, Francophone sub-Saharan Countries in general.In Senegal, the full application of inclusive education policy faces hard conditions like the learning environment including communication for behavioral change and the retraining of education staff. The construction of the vision for a proper consideration of children with disabilities in low-income countries aligned with worldwide guidelines becomes a requirement. Types of disabilities that can be combined in ordinary classrooms and not a risky elimination of special schools for some type of children, contrary to the injunction to register the child in the neighbourhood school with crowded classrooms and a limited quality learning environment seem to be the way out.  "



URL :  https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-02878356/document


mot(s) clé(s) :  comparaison internationale, handicap, inclusion