Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Détails de la thèse

Le physicien, l’observation et ses présupposés, au travers de l’histoire des modèles d’univers : représentations d’élèves de terminale S


Auteur(s) :  JOURNAUX Nicolas

Date de soutenance :  2018

Thèse délivrée par :  Université Paris-Saclay

Section(s) CNU :  section 70 : Sciences de l'éducation

Sous la direction de :  Laurence MAURINES

Jury de thèse :  C. de Hosson ; M. Bächtold ; C. Bracco ; A. Sarfati ; J.-L. Wolfs ; L. Maurines

 

"Il s’agit d’examiner la possibilité d’introduire l’histoire des sciences dans l'enseignement scientifique secondaire français afin de travailler l’image de la nature des sciences. Pour cela, nous avons élaboré, et mis en œuvre dans une classe de terminale S, une séquence à caractère historique basée sur sept textes. Elle porte sur le passage du modèle géocentrique au modèle héliocentrique, et vise à mettre en valeur l’existence et l’évolution de présupposés au sein de la physique. La reprise de cette expérience encadrée par trois questionnaires nous a permis de mieux appréhender l’image de la nature des sciences des élèves. Les résultats obtenus sont encourageants quant à l’évolution de leur représentation de l’observation, plus précisément de sa place dans la démarche scientifique et de son ancrage théorique et métaphysique. Par ailleurs, il semble subsister une vision réaliste « naïve » (les savoirs existent dans le monde) et une difficulté à différencier les registres mis à l’œuvre dans l’activité scientifique en sciences physiques."

The physicist, the observation and its presuppositions through the history of the universe‘s models : representations of students of grade 12

"The idea is to introduce some elements of the History of Science in the French secondary scientific education in order to give a more authentic view of the Nature of Science (NoS). To do so, a historical inquiry based on seven texts was built and tested in a scientific grade 12 class. This pedagogical unit was about the way scientists switched from geocentric models to heliocentric ones. The purpose was to point out the existence and evolution of presuppositions in physics. This unit was implemented again, this time coupled with three questionnaires that enabled us to explore the image students get of science. The results obtained are encouraging as regards to the evolution of their representations of the observation, more precisely of its metaphysical and theoretical anchoring. Moreover, there seems to be a "naive" realistic vision (knowledge exists in the world) and a difficulty in differentiating the registers used in scientific activity in physics."



URL :  https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-02160504/document


mot(s) clé(s) :  didactique, sciences