Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Actualités des thèses » Détails de la thèse

Pays : France       Langue(s) : français 

Théorie de l'agir communicationnel et échec scolaire : étude d'une intervention dans un centre de scolarité adaptée


Auteur(s) :  MARQUET Denis

Date de soutenance :  2004

Thèse délivrée par :  Université Bordeaux-Segalen

Section(s) CNU :  section 70 : Sciences de l'éducation

Discipline(s) :  Sciences de l'éducation

Sous la direction de :  Pierre CLANCHÉ

  Du fait de leur orientation téléologique et non communicationnelle, les discours et les pratiques pédagogiques des enseignants transforment les problèmes vécus des élèves en difficulté, en cas sociaux susceptibles d'être traités par la thérapeutocratie. Une relecture de la Théorie de l'agir communicationnel de Jürgen Habermas, sous l'angle de la pédagogie, peut favoriser le dépassement de cette perspective étroite de la relation "maître-élève-savoir". Son expérimentation dans un Centre de Scolarité Adaptée accueillant des adolescents " en échec et inadaptation scolaire " permet de mettre en évidence sa pertinence pour la relance des processus cognitifs. Elle montre, également, le parti que peut tirer la relation "maître-élève-savoir" d'une pratique éducative résolument tournée vers l'interactivité. Sous cette présentation, la Théorie de l'agir communicationnel apparaît, essentiellement, comme une théorie de l'intercompréhension humaine.