Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Actualités des thèses » Détails de la thèse

Pays : France       Langue(s) : français 

Rôle du rapport au savoir dans l'évolution différenciée des conceptions scientifiques des élèves : Un exemple à propos du volcanisme au Cours moyen 2


Auteur(s) :  CHARTRAIN Jean-Louis

Date de soutenance :  2003

Thèse délivrée par :  Université Paris-Descartes

Section(s) CNU :  section 70 : Sciences de l'éducation

Discipline(s) :  Sciences de l'éducation

Sous la direction de :  Michel CAILLOT

  Cette thèse étudie la différenciation au niveau des conceptions des élèves et non des performances scolaires. Jugeant le modèle d'un sujet épistémique indifférencié éloigné des élèves des classes et prenant appui sur la notion de "rapport au savoir", l'auteur articule les points de vue sociologique, psychologique et didactique autour de la question du savoir : la différenciation est certes issue de sources sociales mais aussi de la logique psychique des sujets sur un savoir. L'auteur analyse les conceptions d'élèves de Cours moyen 2 sur le volcanisme. Ces conceptions se révèlent différenciées avant enseignement et davantage après, confortant l'idée d'un sujet épistémique différencié. Analysant des textes d'élèves sur leur activité scolaire, l'apport original de l'auteur est de construire une variable "rapport au savoir" et de montrer qu'elle concourt significativement à rendre compte des différences tant de conceptions des élèves que de l'évolution de ces conceptions.