Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Actualités des thèses » Détails de la thèse

Dynamiques interactionnelles en conseil en évolution professionnelle (CEP) : entre dialogue conjoncturel et délibération de carrière


Auteur(s) :  LAROYE-CARRÉ Françoise

Date de soutenance :  2021

Thèse délivrée par :  Université de Bourgogne, Centre national des Arts et Métiers

Section(s) CNU :  section 70 : Sciences de l'éducation

Sous la direction de :  Patrick MAYEN & Anne-Lise ULMANN

Jury de thèse :  Sophie Morlaix ; Maria Pagoni-Andréani ; Olivier Las Vergnas ; Jean-Pierre Boutinet

 

"Les nombreuses mutations économiques, politiques, technologiques, sociales et démographiques de la société depuis un demi-siècle ont fait évoluer les besoins, les conceptions et les pratiques d’orientation des adultes en France. C’est dans ce contexte que le conseil en évolution professionnelle (CEP) a vu le jour en 2015 permettant à toute personne de bénéficier gratuitement et tout au long de sa vie professionnelle d’un service dont l’ambition est d’accompagner, au niveau local dans le cadre du service public de l’orientation, la sécurisation des parcours professionnels. Ce nouveau conseil vise donc à répondre à un ensemble d’enjeux à la fois collectifs (pour répondre aux besoins socio-économiques des territoires) mais aussi individuels (en aidant les individus à mieux piloter leur vie professionnelle). Les premières études sur le CEP se sont principalement intéressées au travail du conseiller en évolution professionnelle et à sa professionnalisation. C’est pourquoi nous avons entrepris, pour compléter et nourrir le champ de la recherche, d’étudier le CEP par le biais de certains aspects des situations d’interactions sociales vécues en cours d'entretien et de leurs confrontations aux points de vue des bénéficiaires et des conseillers eux-mêmes. La collecte et l’analyse des données a été organisée autour de trois études à partir de 48 observations d’entretiens de CEP et d’interviews auprès de 36 bénéficiaires du service et de 23 conseillers, choisis parmi les acteurs observés antérieurement. Des résultats nous dégageons six critères permettant de comparer les pratiques du CEP selon les différentes institutions impliquées par le service. A partir de ces constats le fonctionnement du CEP semble traversé par deux modèles plus ou moins explicites, eux-mêmes caractérisés par des temporalités et des modes d'intervention différents. Le premier vise l’employabilité à court-terme à partir d'un dialogue conjoncturel selon les circonstances qui s’imposent aux bénéficiaires et le second celui de l'orientation tout au long de la vie mettant en jeu des demandes et des niveaux de réalités socioprofessionnelles différents impliquant une délibération de carrière. L’assimilation versus la différenciation de ces deux conceptions dans les pratiques sont porteuses d’implications différentes pour l’avenir du système CEP."

Interactional dynamics in professional development counseling (CEP) : between conjunctural dialogue and career deliberation

"The many economic, political, technological, social and demographic changes in society that have taken place over the last half century have changed the needs, conception and practices in adult orientation and training in France. It is in this context that Career Development Counselling (Conseil en évolution professionnelle, i.e. CEP) came into being in 2015, enabling everyone to benefit free of charge and throughout their professional life, from a service whose ambition is to support and secure career paths at the local level within the framework of the public guidance service. This new service therefore aims to respond to a set of challenges that are both collective (to meet the socio-economic needs of the territories) but also individual (by helping individuals to better manage their professional life). The first studies on the CEP were mainly focused on the work of professional development advisors and their professionalization. This is why, in order to complete and nourish the field of research, we have elected to study the CEP through certain aspects of the social interaction situations experienced during the counselling sessions and also through their confrontation with both the beneficiaries’ and the counsellors’ points of view. Data collection and analysis was organized around three studies based on 48 observations of CEP interviews and interviews with 36 beneficiaries of the service and 23 advisors. They were all chosen amongst those who had been observed previously. From the results we have identified six criteria allowing us to compare the CEP practices in the different institutions involved in the service. Based on these observations, the CEP's operation seems to be characterised by two more or less explicit models, which are themselves characterised by different time frames and modes of intervention. The first aims at short-term employability and is based on a conjunctural dialogue based on the circumstances imposed on the beneficiaries. The second aims at lifelong guidance and involves different socio-professional demands and realities requiring thoughtful career deliberation. The assimilation versus the differentiation of these two notions in actual practice bring different implications for the future of the CEP system."



URL :  https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-03238522/document


mot(s) clé(s) :  enseignement et formation professionnels, éducation des adultes