Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Actualités des thèses » Détails de la thèse

« Faire son cours » à l’université : approche anthropo-didactique des pratiques des enseignant·e·s du supérieur en France


Auteur(s) :  AILLERES Margaux

Date de soutenance :  2020

Thèse délivrée par :  Université de Bordeaux

Section(s) CNU :  section 70 : Sciences de l'éducation

Sous la direction de :  Marie-Pierre CHOPIN

Jury de thèse :  Emmanuelle ANNOOT ; Geneviève LAMEUL,; Denis LEMAÎTRE ; Charles SOULIÉ, ; Jérémy SINIGAGLIA ; Marie-Pierre CHOPIN,

 

"La marchandisation de l’enseignement supérieur rendue efficiente par le processus de Bologne et les réformes successives en France, participe depuis une vingtaine d’années à la transformation du modèle universitaire. Dans ce contexte inédit où l’université est entrée dans un processus d’uniformisation des pratiques et des formations, les processus de diffusion des savoirs sont peu étudiées du côté de celles et ceux qui les mettent en œuvre: les enseignant·e·s du supérieur. La thèse propose de s'y consacrer, dans le contexte français. Il s’agit de décrire (pour tout à la fois comprendre et expliquer) ce que font les universitaires lorsqu’elles et ils « font leur cours », de la question de la répartition de leurs enseignements au sein d'une équipe pédagogique à celle de la préparation et de la mise en œuvre de leurs cours, en tenant compte de leur inscription dans un ensemble de mutations structurelles mais aussi axiologiques et praxéologiques de l'université."

« Teaching » at the university : anthropo-didactical approach to the practices of higher education teachers in France

"The commercialisation of higher education, as a consequence of the Bologna model and the successive reforms in France, accelerated the transformation of the university model in the last twenty years. In this unprecedented context, where the university has entered a process of standardizing practices and training, the practices of dissemination of knowledge are not well studied from the point of view those who implement it : teachers in higher education. The thesis proposes to devote oneself to it, in the French context. This is to describe (for both understand and explain) what university teachers do when they "teach", from the question of how teaching is shared and distributed within a teaching team to how are the lectures prepared and delivered, while considering their inclusion in a set of structural but also axiological and praxeological mutations of the university.  "



URL :  https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-03123142/document


mot(s) clé(s) :  enseignement supérieur, enseignant, profession universitaire