Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Actualités des thèses » Détails de la thèse

Étude comparée de récits de vie professionnelle d’enseignants d’EPS avant et après l’universitarisation des formations : hommes et femmes, s’agit-il du même métier ?


Auteur(s) :  LAUZIS Tina

Date de soutenance :  2020

Thèse délivrée par :  Université de la Réunion

Section(s) CNU :  section 70 : Sciences de l'éducation

Jury de thèse :  Jean-Michel DELAPLACE ; Pascal DURET ; Jean-Nicolas RENAUD ; Jean SAINT-MARTIN ; Christian VIVIER ; Nathalie WALLIAN

 

"L’universitarisation de la formation des enseignants d’EPS s’achève à partir de la loi d'orientation du 16 juillet 1984 qui crée les UFR STAPS. Mais ce n’est que quelques années plus tard, lors de la session de 1989, que le premier concours mixte du CAPEPS a lieu. Partant de ce constat, il nous a semblé intéressant d'interroger deux échantillons d’enseignants d'EPS. D’une part, des enseignants formés dans les CREPS, IREPS ou UER EPS avant 1975 et d’autre part ceux ayant bénéficié d'une formation universitaire en suivant un cursus STAPS complété par une formation professionnelle en IUFM après 1989. Autrement dit, il s’agit de recueillir les témoignages d’enseignants d’EPS ayant bénéficié de deux dispositifs de formation initiale très distincts : avant et après l’universitarisation. Par ailleurs l'ancien dispositif de formation étant sexué alors que le nouveau est indifférencié, cette particularité justifie, pour les mêmes raisons, d'interroger un échantillon de professionnels à parité, hommes et femmes. Se pose ainsi la question de la construction de l’identité professionnelle au sens de Belkaïd (1999). Notre démarche vise par une analyse qualitative et comparative de récits de vie professionnelle, outre à « recomposer des trajectoires qui, à chaque époque, ont conduit des individus à embrasser la carrière d’enseignant d’EP » (Michon et Caritey, 1998), à révéler aussi des traits caractéristiques de l'identité professionnelle d'enseignants d'EPS à une époque donnée. Cela pour tenter de répondre à la question : s’agit-il du même métier ?  "

Comparative study of professional life stories of physical education teachers before and after the universalisation of training : men and women, is it the same profession?

"The process of academizing the training for Physical Education (PE) teachers was completed with the French Act of July 16, 1984 on the organisation and promotion of sports and physical exercises, (Savary’s Act) which established the UFR STAPS. However, the first mixed competitive exam to qualify as a PE teacher was only set up a few years later, during the 1989 session. As we took into account these elements, we thought it would be interesting to question two samples of PE teachers. On the one hand, we examined PE teachers who were in CREPS, in IREPS or in UEREPS before 1975 and, on the other hand, we questioned those who benefited from a university degree, in STAPS followed by professional training in IUFM after 1989. In other words, we collected the testimonies of PE teachers who benefited from two very different trainings: before and after the creation of faculties dedicated to Sports and Exercise sciences in France. Moreover, as the old training system was sex based and as the new training scheme is mixed-sex, we felt that it was necessary to question a sample of professionals while considering the gender parity factor. Therefore, the professional identity construction, according to the view of Belkaïd (1999), is interesting to consider. Through the analysis of professional life stories, our approach is both qualitative and comparative, and, in addition to “reconstruct career paths, which led, at different times, individuals to take up PE teaching career” (Michon et Caritey, 1998), our aim is to reveal distinctive features of the professional identity of PE teachers at a specific period. Our goal is thus to ask the following question: is it the same job?  "



URL :  https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-03048987/document


mot(s) clé(s) :  formation des enseignants, genre, EPS