Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Actualités des thèses » Détails de la thèse

Pays : France       Langue(s) : français 

La santé publique à l'école : approche anthropologique autour de l'expérience des infirmières scolaires


Auteur(s) :  BESSON Rachel

Date de soutenance :  2003

Thèse délivrée par :  Université Bordeaux-Segalen

Section(s) CNU :  section 20 : Ethnologie, préhistoire, anthropologie biologique

Discipline(s) :  Ethnologie

Sous la direction de :  Claude RAYNAUT

  Comment une politique de santé publique peut-elle être réalisée dans le système scolaire français ? Comment cette institution intègre-t-elle, dans ses missions comme dans son fonctionnement, cette attention portée à la santé et au corps des élèves ? Un terrain réalisé auprès d'infirmières scolaires du département de la Gironde propose un éclairage sur la mise en application de mesures de santé publique. L'expérience professionnelle des infirmières dans l'Education nationale est le fil conducteur de ce travail. Elle permet de comprendre comment elles sont amenées à reconstruire leur identité professionnelle quand elles entrent dans cette institution. Leur travail quotidien les conduit à articuler leurs pratiques de soins autour de l'écoute des élèves. Elles font de l'infirmerie un lieu privilégié où les élèves peuvent venir parler d'eux, de leurs souffrances... L'éducation à la santé, autre aspect de leur travail, souligne le bricolage qu'elles réalisent pour mener à bien leurs missions. Dans ce contexte, la prévention du sida, qui sert d'exemple illustratif, ne semble pas avoir de place réelle dans leur expérience quotidienne. Mais si le contexte journalier et institutionnel marque une des premières causes du désinvestissement infirmier, le sida, parce qu'il nécessite de parler de la sexualité et de la mort, révèle d'autres limites.