Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Actualités des thèses » Détails de la thèse

Les usages sociaux de la pratique du surf et de la voile légère en contexte scolaire en France et en Californie : processus de socialisation et rapports sociaux de sexes et de classes


Auteur(s) :  SCHMITT Anne

Date de soutenance :  2020

Thèse délivrée par :  Université Rennes 2

Section(s) CNU :  section 74 : Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Sous la direction de :  Gaëlle SEMPE-HUARD & Matthew ATENCIO

Jury de thèse :  Anaïs Bohuon ; Gilles Combaz ; Oumaya Hidri-Neys ; Alain Vilbrod ; Gaëlle Sempé-Huard ; Matthew Atencio

 

"Ce travail de thèse propose une analyse sociologique des rapports sociaux de sexes et de classes dans les pratiques scolaires du surf et de la voile légère en France et en Californie. Si, dans le cadre de la pratique scolaire des sports nautiques, ces deux systèmes scolaires témoignent d’une conception de l’égalité et d’une politique éducative à bien des égards différentes, car fondamentalement liées aux caractéristiques historiques, politiques et sociales de chaque contexte, ils expriment dans les textes une même préoccupation et font face dans les faits à une même difficulté, assurer l’égalité pour tou.te.s dans l’accès à la culture, nautique notamment, puis plus foncièrement à l’intégration et la réussite sociale de leurs élèves. L’analyse qualitative, mêlant des entretiens et des observations ethnographiques a permis de mettre en lumière au fur et à mesure des expériences croisées de socialisation des jeunes pratiquant.e.s, des parents et des encadrants, le poids des déterminismes sociaux de sexes et de classes dans la fabrication et/ou le maintien des inégalités, mais également le jeu complexe des dispositions sociales par lequel il est possible de les infléchir. Si la domination masculine caractérise les rapports sociaux de sexes entre jeunes dans la répartition des vagues en surf et des tâches au sein de l’équipage du bateau, si elle s’accommode parfaitement des objectifs compétitifs et performatifs poursuivis par les encadrant.e.s et les parents, certain.e.s acteur.trice.s résistent, voire redéfinissent par moments ces rapports sociaux de sexes laissant percevoir une pratique des sports nautiques plus égalitaire."

School surfing and light sailing in France and California : socialization process, gender and social class relationships

"This thesis provides a sociological analysis of the gender and social class practices underpinning school-based surfing and light sailing in France and California. In this school-based water sport context, these two international school systems reproduce different conceptions and practices of equality due to the specific historical, political and social characteristics of each context. These differences exist despite both locations having similar laws and concerns when it comes to ensuring equality for all students in terms of access to nautical culture, and then more fundamentally in regard to students' integration and social success. The qualitative analysis, combining interviews and ethnographic observations, highlights the socialization experiences of youth, parents, and school program supervisors, which crucially reflect the impact of gender and social class as these factors determine the production and/or maintenance of inequalities. Furthermore, these stakeholder involvements also indicate the complex interaction of certain social dispositions. Masculine domination characterizes the gendered social relationships between young people in the distribution of surfing waves and tasks within the sailing boat's crew, and this domination also fits with the competitive and performative objectives pursued by supervisors and parents. However certain actors resist this domination, and even redefine these gendered social relationships in some cases, giving the perception of a more egalitarian practice of water sports."



URL :  https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-02965204/document


mot(s) clé(s) :  sociologie de l'éducation, genre, éducation physique