Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Actualités des thèses » Détails de la thèse

Enseigner ce que l’on est : quand la concordance de valeurs rime avec bien-être au travail. Le cas des enseignants d’EPS de l’académie de Lille


Auteur(s) :  LLENA Clément

Date de soutenance :  2019

Thèse délivrée par :  Université de Bordeaux

Section(s) CNU :  section 74 : Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Sous la direction de :  Jacques MIKULOVIC & Isabelle JOING

Jury de thèse :  Ghislain CARLIERProfesseur émérite, Université catholique de Louvain/RapporteurJean-François DESBIENSProfesseur, Université de Sherbrooke/RapporteurIsabelle JOINGMaître de conférences, Université de Lille/Co-encadranteJacques MIKULOVICProfesseur, Université de Bordeaux/DirecteurNicole RASCLEProfesseure, Université de Bordeaux/Présidente du juryCarole SÈVE

 

"L’enseignant est, dans son exercice professionnel, guidé par des motivations personnelles qui se nourrissent de ses propres valeurs. Celles-ci se traduisent par des comportements, des discours et des attitudes et in fine, caractérisent un style pédagogique. Leur importance est relative et crée une hiérarchie pouvant être différente d’un enseignant à l’autre. Dès lors, se pose la question de savoir si certaines valeurs permettraient d’être davantage en bien-être au travail. Plus encore, le fait d’agir en cohérence par rapport à ses valeurs dans son enseignement serait-il un facteur propice à ce bien-être ? L’objectif de la thèse consiste à étudier les relations entre le bien-être au travail et les valeurs des enseignants d’Éducation Physique et Sportive (EPS). En s’inscrivant dans le cadre théorique des valeurs de base de la personne (Schwartz, 1992), un outil de mesure a été conçu pour examiner les valeurs des enseignants d’EPS dans le contexte particulier de l’enseignement de l’EPS avec 599 enseignants d’EPS. Ensuite, le travail a été mené en deux temps. En premier lieu, 396 enseignants d’EPS de l’académie de Lille ont complété un questionnaire permettant d’identifier leur système de valeurs général, leur système de valeurs opérationnalisé en EPS et leur niveau de bien-être subjectif au travail. Les résultats issus des analyses statistiques multifactorielles montrent que les valeurs sont déterminantes pour expliquer le bien-être au travail. Ainsi, ils révèlent que les valeurs d’ouverture au changement et de dépassement de soi sont plus vertueuses que les valeurs de continuité pour le bien-être des enseignants d’EPS. Si la nature des valeurs permet, en partie, d’expliquer le bien-être au travail, le fait d’agir en accord avec son système général de valeurs est un facteur plus déterminant. Ainsi, la concordance entre ses valeurs et ses pratiques professionnelles apparaît comme un objectif prioritaire pour améliorer le bien-être au travail. De plus, les résultats permettent d’identifier quatre profils caractéristiques d’enseignants selon leurs systèmes de valeurs et leur niveau de bien-être : les harmonieux, les compositeurs, les désaccordés et les sans-partitions. Parallèlement à ces enquêtes, douze entretiens semi-directifs ont été menés auprès d’enseignants d’EPS typiques des profils identifiés (trois par profil). Les résultats issus de l’analyse des entretiens permettent non seulement d’affiner la compréhension des profils d’enseignants d’EPS mais également de mieux comprendre le lien entre leurs systèmes de valeurs et leur niveau de bien-être au travail. Par ailleurs, les résultats révèlent que le partage de valeurs avec ses pairs est un facteur médiateur du bien-être au travail des enseignants d’EPS. En conclusion, ce travail de recherche basé sur une méthodologie mixte permet d’amorcer une réflexion pédagogique et didactique autour de l’importance des valeurs et de leur concordance dans l’enseignement. Il soulève également l’importance de clarifier collectivement les valeurs au sein des équipes pédagogiques. Une réflexion et un travail sur ces deux aspects devraient permettre d’améliorer le bien-être au travail des enseignants.  "

Teach who you are: when values concordance matches with well-being at work. The case of physical education teachers in Lille Academy

"In their professional practice, personal motivation often guide teachers based on their personal values. These translate into behaviours, discourses, attitudes, and in fine, characterize a pedagogical style. Their importance is relative and creates a hierarchy that may differ from one teacher to another. In this thesis, we examine to what extent specific values may contribute to the increase of well-being at work. Also, is acting following one’s values while teaching a factor leading to well-being? The purpose of this thesis was to examine the relationship between values and well-being at work in Physical Education (PE) teachers. Within the theoretical framework of basic human values (Schwartz, 1992), one questionnaire was developed with 599 PE teachers to examine the professional values of french PE teachers in the area of PE teaching. Then the work was conducted in two steps. First, 396 PE teachers from Lille Academy completed a questionnaire to identify their profile of values, their values operationalized in PE, and their level of subjective well-being at work. Multifactorial statistical analyses show that values are a crucial variable to explain and predict well-being at work. Teachers scoring high in openness to change and self-transcendence higher-order values reported significantly higher well-being levels than those exhibiting high scores in conservation for PE teachers. One’s values are more determinant and significant. Concordance between values and professional practices should thus be an essential goal to reach in order to improve well-being at work. Besides, we identified four characteristic PE profiles according to their value systems and level of well-being: "harmonious", "composers", "detuned", and "without musical scores". Alongside these surveys, we conducted twelve semi-structured interviews with PE teachers taken from the profiles identified (three per profile). Analyses of the interviews helped to refine the understanding of PE teachers’ profiles and the link between their value systems and their level of well-being at work and confirms the findings of the questionnaire. Otherwise, they demonstrate that sharing values with their PE pedagogical team is a mediating factor for their well-being at work. In conclusion, this research, based on a mixed-method, allows starting a pedagogical and didactic reflection about the importance of values and their concordance in teaching. It also highlights the need to clarify collectively the values shared by the members of a pedagogical team. A reflection and work on both issues would improve teachers' well-being at work.  "



URL :  https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-02882259/document


mot(s) clé(s) :  enseignant, EPS