Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Actualités des thèses » Détails de la thèse

Analyse du rapport au temps des apprenants dans un dispositif d’apprentissage collaboratif à distance


Auteur(s) :  SIA Benjamin

Date de soutenance :  2019

Thèse délivrée par :  Université de Cergy-Pontoise

Section(s) CNU :  section 70 : Sciences de l'éducation

Sous la direction de :  Thierry KARSENTI

Jury de thèse :  Bernard Coulibaly ; Ecaterina Pacurar ; Afsata Paré/Kabore ; Alain Jaillet ; Laurent Jeannin ; Thierry Karsenti

 

"Le temps est au cœur des dispositifs de formation à distance et interagit avec toutes ses dimensions. En dépit de l’importance accordée à cette variable dans la conception et la mise en œuvre des dispositifs de formation à distance, elle est rarement abordée dans la littérature scientifique. En outre, la désynchronisation des temps de présence et d’action rendue possible par le recours aux outils numériques a modifié le statut du temps d’enseignement/apprentissage. Les apprenants des dispositifs de formation à distance assument plus de responsabilité dans la définition et la répartition de l’empan du temps académique affecté aux activités d’apprentissage. L’étude actuelle aborde la problématique de la gestion de ce temps par des apprenants impliqués dans des activités d’apprentissage collaboratif mises en œuvre dans un dispositif numérique de formation à distance. Elle interroge la nature de la relation qui existe entre le rapport au temps de l’apprenant dans le dispositif numérique de formation et la réussite de l’apprentissage collaboratif à distance. Prenant en compte à la fois les dimensions provisionnelle et culturelle du temps, la présente recherche repose sur une approche méthodologique mixte. Considérant la dimension provisionnelle du temps, les résultats de l’étude révèlent que le temps de séjours de l’apprenant dans l’espace virtuelle de mise en œuvre de la formation, apparait comme un temps qualitatif d’engagement dans les activités d’apprentissage. En outre, il ressort que les apprenants les plus âgés ayant une forte expérience en FOAD et au moins un niveau académique de deuxième cycle rationalisent davantage leur temps de présence dans la plateforme de formation. Selon la dimension culturelle du temps, les apprenant à tendance de rapport au temps monochrone semblent se différencier de ceux ayant un mode de gestion du temps polychrone par un plus grand respect du calendrier de remise des travaux individuels d’une part et d’autre part par un sens d’anticipation des activités d’apprentissage plus élevé. Par contre, les caractéristiques socio-relationnelles spécifiques aux deux tendances n’influent pas sur le déroulement des activités de groupe.Pour la réussite de l’apprentissage collaboratif à distance, les variables âges, niveau d’étude statut matrimonial et expérience en FOAD sont à prendre en compte dans la constitution des équipes pour une bonne gestion du temps d’apprentissage collaboratif."

Analysis of the link to the time of the learners in a remote collaborative learning device

"Time is at the heart of distance learning devices and interacts with all its dimensions. Despite the importance given to this variable in the design and implementation of distance learning devices, it isn’t rarely addressed in the scientific literature. In addition, the desynchronization of attendance and action times made possible by the use of digital tools has changed the status of teaching / learning time. Learners assume more responsibility in defining and allocating the span of academic time allocated to learning activities.The current study concern the problem of managing this time by learners involved in collaborative learning activities implemented in a digital distance learning device. It questions the nature of the relationship between the relationship to the learner's time in the digital training device and the success of collaborative distance learning. Taking into account both the provisional and cultural dimensions of time, this analysis is based on a mixed investigation approach by nature, the mode of data collection and analysis.Considering the temporal dimension of time, the results of the study reveal that the time of the learner's stay in the virtual space of implementation of the training, appears as a qualitative time of commitment in the learning activities. In addition, it appears that older learners, those with strong ODL experience, and those with an advanced academic level and above, further streamline their time in the training platform. According to the cultural dimension of time, learners with a tendency to relate to monochron time seem to differentiate themselves from those with a polychronous time management mode by a greater respect of the schedule of delivery of the individual works on the one hand and on the other hand by a sense of anticipation of higher learning activities. On the other hand, the socio-relational characteristics specific to the two tendencies don’t influence the progress of the group activities.For the success of remote collaborative learning, the variables ages, level of study, experience in FOAD are to be taken into account in the constitution of the teams for a successful management of the times of availability for the team works. "



URL :  https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-02524662/document


mot(s) clé(s) :  TIC, formation à distance, travail collaboratif