Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Actualités des thèses » Détails de la thèse

Question socialement vive et développement du pouvoir d'action des enseignants et des élèves : la question du bien-être animal en élevage dans les lycées professionnels agricoles


Auteur(s) :  LIPP Amélie

Date de soutenance :  2016

Thèse délivrée par :  Université de Toulouse

Section(s) CNU :  section 70 : Sciences de l'éducation

Sous la direction de :  Laurence SIMONNEAUX

Jury de thèse :  Barbara Bader ; Xavier Boivin ; Paul Olry ; Nathalie Panissal ; Valérie Tartas

 

"La prise en compte du bien-être des animaux dans les élevages suscite de vives controverses dans la société et dans les champs scientifique, technique et professionnel. Dans le milieu scolaire, le bien-être animal (BEA), en tant que question socialement vive (Legardez & Simonneaux, 2006), pose des difficultés pour son enseignement et son apprentissage dans les lycées professionnels agricoles préparant les futurs éleveurs. Cette thèse a pour objet de comprendre comment le pouvoir d’action (Clot, 1999) des enseignants et des élèves relatif à la prise en compte du BEA en situations d’enseignement-apprentissage se développe (ou ne se développe pas). Nous articulons les cadres théoriques et méthodologiques de la didactique des questions socialement vives, de la clinique de l’activité et du jugement éthique. Dans une double visée transformative et épistémique, quatre enseignants de zootechnie et leur classe de baccalauréat professionnel ont participé à un protocole d’intervention en lycées. A partir des traces des activités dialogiques recueillies, nous avons documenté les émotions, les jugements éthiques et les représentations-connaissances signifiés ainsi que leurs interactions et les conflits à l’oeuvre dans le développement possible et impossible du pouvoir d’action des sujets relatif à la prise en compte du BEA en élevage. L’ensemble des résultats permet de mettre à jour des obstacles et des leviers au développement du pouvoir d’action des élèves et des enseignants. Nous formulons plusieurs propositions pour la formation des enseignants et des élèves afin de les accompagner à affronter certains obstacles et à davantage valoriser les leviers potentiels pour augmenter leur champ des possibles."

Socially acute question and development of teachers' and students' power to act: the question of farm animal welfare in agricultural vocational college

"The question of farm animal welfare has sparked strong debate in society and in scientific, technical and professional domains. In the field of education, teaching and learning about farm animal welfare (FAW) as a socially acute question (Legardez & Simonneaux, 2006), is particularly problematic in agricultural schools which train future breeders. The aim of this thesis is to understand how the power to act (Clot,1999), in relation to the question of FAW, develops (or not) in both teachers and students during teaching-learning situations. We articulate the theoretical and methodological frameworks of the didactics of socially acute questions, the clinic of activity and ethical judgment. Four animal husbandry teachers participated in a protocol with their vocational baccalaureate students. Based on their dialogical activities, we recorded their emotions, ethical judgments and knowledge-representations systems along with their interactions and the conflicts at work to help or hinder the development of their power to act. Our results reveal the barriers and the facilitators to the development of the students’ and teachers’ power to act to improve FAW. We make several recommendations for the training of teachers and students which should help them to overcome certain hurdles and further exploit the potential levers allowing them to widen their range of possibilities."



URL :  https://hal.archives-ouvertes.fr/tel-02089697/document


mot(s) clé(s) :  formation et enseignement professionnels