Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Actualités des thèses » Détails de la thèse

Accompagnement méthodologique et formation à l'autorégulation des apprentissages : un enjeu essentiel pour pour l'université


Auteur(s) :  BERTUCAT Franck

Date de soutenance :  2017

Thèse délivrée par :  Université de Lyon

Section(s) CNU :  section 70 : Sciences de l'éducation

Sous la direction de :  Philippe MEIRIEU

Jury de thèse :  Paivandi, Saeed : Hadji, Charles ; David, Patricia ; Lison, Christelle ; Meirieu, Philippe

 

"Comment aider les étudiants à « mieux apprendre » en leur faisant découvrir leur fonctionnement mental et en les mettant en mesure de déterminer et développer leurs propres stratégies d’apprentissage ?Nous formulons l’hypothèse que la question des contenus et celle des stratégies pour se les approprier sont inséparables. Dès lors, nous nous intéressons à l’accompagnement méthodologique et, plus particulièrement, à l’autorégulation des apprentissages dans l’enseignement supérieur. Nous cherchons à savoir sans quelles conditions cet accompagnement est efficace.Nous montrons ainsi, dans cette étude, qu’il est nécessaire d’accompagner les étudiants qui arrivent dans l’enseignement supérieur pour leur permettre de tirer le meilleur parti de leur formation. Nous montrons également que l’autorégulation des apprentissages n’est pas seulement utile aux étudiants pour l’exercice de leur nouveau « métier » (Coulon, 1997), mais également, de façon indirecte, parce que sa mise en œuvre modifie le rapport au savoir et à l’enseignement des enseignants eux-mêmes. Nous effectuons notre démonstration en trois étapes. Nous étudions d’abord l’état de l’enseignement supérieur en France et mettons en évidence plusieurs phénomènes qui caractérisent sa forte évolution depuis une soixantaine d’années : la massification n’y est pas synonyme de démocratisation (Merle, 2002 ; Pinto, 2008) et le nombre d’échecs reste élevé (25 % des inscrits n’obtiennent pas leur diplôme en 4 ans). Dans une deuxième étape, nous entrons dans le domaine pédagogique en confrontant les pratiques académiques avec les connaissances apportées par la sociologie, la psychologie, les neurosciences mais aussi la recherche et les innovations en pédagogie. Pour terminer, nous analysons l’expérience que nous avons menée au sein de notre institution avec des étudiants de première année. Nous montrons ainsi qu’il est possible de faciliter l’apprentissage de la mémorisation et d’avancer concrètement vers l’autorégulation des apprentissages Nous faisons également, à partir, de notre expérience et de notre étude, quelques préconisations en direction des néobacheliers, des enseignants ainsi que des institutions de l’enseignement supérieur."

Abstract

Methodological accompaniment and training in self-regulation of learning : an essential challenge for the university

"How to help students become “better learners” (learn""better) by making them discover their cerebral processing and by enabling them to determine and develop their own strategies of learning?We formulate the hypothesis that the question of the contents and that of the strategies to implement are inseparable. We are further interested in the methodological support and, more particularly, in the autoregulation of learning in Higher Education. We try to know with which conditions this support is effective.This study will therefore demonstrate that it is necessary to accompany the students who arrive in Higher Education to allow them to make the most of their training.We also show that the autoregulation of learning (apprenticeships) is not only useful for the students to equip them in their professional role (Coulon,1997), but also, in an indirect way, because its implementation modifies the relationship in the knowledge and in the teaching of the every teacher. We make our demonstration in three stages. We study at first the state of Higher Education in France and highlight several phenomena which characterize its strong evolution during the past sixty years: the significant increase in Higher Education options is not tantamount to democratization (Merle, 2002; Pinto, 2008) and the number of failures remains high (25% of the subscribers do not obtain their diploma in 4 years). Secondly, we enter the educational domain by confronting the academic practices with knowledge brought by sociology, psychology, neurosciences but also research and innovations in pedagogy. Finally, we analyze the experience which we led within our institution with first-year students. We can show that it is possible to facilitate the process of learning and to move forward concretely to the autoregulation of learning. We will finish with some recommendations in the direction of the neoholders of high school diplomas, teachers as well as the institutions of Higher Education."



URL :  https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01887757/document


mot(s) clé(s) :  enseignement supérieur, apprentissages