Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Actualités des thèses » Détails de la thèse

Concept de soi et miroir social des enfants en milieu scolaire : étude du rôle des processus de comparaison sociale de soi et du soutien social


Auteur(s) :  BETTAYEB Nahema

Date de soutenance :  2017

Thèse délivrée par :  Université de Bordeaux

Section(s) CNU :  section 16 : Psychologie, psychologie clinique, psychologie sociale

Sous la direction de :  Colette SABATIER

Jury de thèse :  Sabatier, Colette ; Lannegrand, Lyda ; Blicharski, Teresa ; Roskam, Isabelle ; Compagnone, Phillipe ; Pierrehumbert, Blaise

 

"L’objectif de cette thèse est d’examiner comment les caractéristiques propres des enfants en milieu scolaire contribuent au lien entre le miroir social et l’élaboration du concept de soi. Cette recherche s’inscrit dans une approche psychosociale de la construction du concept de soi et s’appuie sur les ancrages théoriques de James (1890), Baldwin (1897),Wallon (1959) et plus particulièrement sur les travaux de Cooley (1902) concernant le miroir social. Les travaux de Nurra & Pansu (2009) ont permis d’améliorer l’opérationnalisation du miroir social en prenant en compte le rôle médiateur des perceptions que l’enfant prête aux autruis significatifs verticaux (parents et enseignant). Pourtant des travaux montrent que les pairs (autruis horizontaux) participent également au miroir social (Hue, 2006) et l’enfant évalue ses propres compétences en les comparant avec celles de ses pairs (Boissicat, et al., 2012). Ce travail propose de développer le modèle du miroir social en y intégrant les perceptions prêtées par l’enfant à ses enseignants et à ses pairs, la comparaison sociale de soi et le soutien social dans l’élaboration du concept de soi. Le recueil des données a été réalisé dans 6 écoles primaires auprès de 43 enseignants et de 1073 enfants du CE1 au CM2 (51,35% de filles). Globalement, les résultats montrent à la fois des effets médiateurs et des effets modérateurs. Le lien entre les évaluations de l’enfant par l’enseignant et la confiance en soi est partiellement médiatisé par les perceptions prêtées par l’enfant à son enseignant (33% de variance expliquée). Pour les évaluations de l’enfant par les pairs, les résultats se différencient en trois groupes selon les dimensions de nominations les plus saillantes. Pour le groupe évalué par les pairs de façon élevée sur la dimension « compétent ajusté », le lien entre les évaluations de l’enfant par les pairs et la confiance en soi est partiellement médiatisé par les perceptions prêtées par l’enfant à ses pairs (41% de variance expliquée). Pour le groupe évalué par les pairs de façon élevée sur la dimension « difficultés scolaires », le lien entre les évaluations de l’enfant par ses pairs et la confiance en soi est médiatisé par les perceptions prêtées par l’enfant à ses pairs (40,4% de variance expliquée). Les résultats indiquent également le rôle modérateur de la comparaison sociale, du soutien social et de l’importance accordée aux domaines dans les autoévaluations des enfants. Cette thèse souligne ainsi l’intérêt de considérer le lien complexe entre l’enfant et le milieu scolaire."

Abstract

Self-Concept and looking-glass-self in the school context : role of social comparison processes and social support

"This dissertation focuses on children’s contribution to the relationship betweenlooking-glass-self and self-concept. This research has been inspired by James (1890),Baldwin (1897) and Wallon (1959) psychosocial work, especially Cooley’s conception of thelooking-glass-self theory (1902). Nurra & Pansu (2009) study has improved the lookingglass-self operationalization by taking into account the mediator role of vertical significantother’ reflected appraisal (parents and teacher). However, study emphasized that peers mayalso contribute to the looking-glass-self (Hue, 2006) and that children’s self-assessment mayemerge from peer’s comparison (Boissicat, et al., 2012). This research intends to develop thelooking-glass-self model by integrating the role of horizontal significant other’ reflectedappraisal at elementary school (peers), social comparison and social support in the emergenceof a sense of self. This study was conducted among 1073 elementary school children (51,35%girls; CE1 to CM2), their teacher’s (N = 43) and has examined self-concept using Harter’spsychometric scales (Harter, 1985; 2012). Results indicated mediating and moderatingeffects. Mediating analysis revealed that the relationship between teacher’s actual appraisaland child’s self-confidence could be partially mediated by teacher’s reflected appraisal. Therelationship between peer’s assessment and child’s self-confidence could be also partiallymediated by peer’s reflected appraisal. Results indicated that social comparison, socialsupport and the importance given to domains of competence could be considered asmoderators of the self-concept. This dissertation shows how significant other’s appraisaloperates in the class, their influence on the self-concept and children’s contribution throughthe filter of significant other's reflected appraisal in school context.'



URL :  https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01768763/document


mot(s) clé(s) :  psychologie de l'éducation, élève / étudiant