Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Actualités des thèses » Détails de la thèse

Jeux d’asphyxie, jeux d’agression et harcèlement en milieu scolaire : étude transculturelle France-Brésil chez les écoliers de 9-12 ans


Auteur(s) :  GUILHERI Juliana

Date de soutenance :  2016

Thèse délivrée par :  Université Paris-Ouest-Nanterre-La Défense

Section(s) CNU :  section 16 : Psychologie, psychologie clinique, psychologie sociale

Sous la direction de :  Anne ANDRONIKOF & Latife YAZIGI

Jury de thèse :  Grégory Michel ; Anna Elisa Villemor-Amaral ; Éric Debarbieux ; Anne Andronikof ; Latif Yazigi

 

"Les jeux dangereux et le harcèlement entre pairs sont des phénomènes complexes et très répandus en milieu scolaire. Les ‘jeux d’asphyxie’ et les ‘jeux d’agression’ sont des conduites à risques, devenues des questions de santé publique pourtant peu connues des professionnels et peu explorées dans le domaine scientifique. L’objectif de cette recherche a été d’étudier les ‘jeux d’asphyxie’, les ‘jeux d’agression’ et l’éventuelle implication du harcèlement entre pairs pour l’adoption de ces comportements dangereux ; cela dans le contexte transculturel France-Brésil. Une étude descriptive sur le contexte d’initiation aux ‘jeux d’asphyxie’ et aux ‘jeux d’agression’ a été menée auprès de 1395 écoliers français et brésiliens âgés entre 9 à 12 ans grâce à un questionnaire ad hoc. Le harcèlement scolaire a été évalué par le questionnaire d’Olweus (rBVQ), adapté pour les deux cultures et validé par nos soins dans cette étude. Globalement, il a été observé qu’environ 40% des écoliers français et brésiliens avaient déjà pratiqué au moins une fois un ‘jeu d’agression’ ou un ‘jeu d’asphyxie’ et pour l’implication au harcèlement, environ 52% des élèves ne sont pas concernés (‘neutres’), 27% en sont ‘victimes’, 5% comme ‘agresseurs’ et 16% comme ‘agresseurs-victimes’. Environ 15% des enfants ont été contraints de participer à un ‘jeu d’asphyxie’ et un tiers, à un ‘jeu d’agression’. Bien qu’il existe certaines différences culturelles, les phénomènes étudiés restent comparables dans les deux cultures. L’ensemble des résultats permet d’avoir un panorama descriptif sur la prévalence des jeux dangereux, de mieux comprendre les profils des élèves impliqués tant sur le harcèlement que sur les jeux dangereux et offre des éléments pour des pistes de sensibilisation à ces comportements à risque."

Abstract

Self-asphyxial behaviors, violent games and bulying in school context : France-Brazil crosse-cultural study with 9-12 years-old children

"Dangerous games and school bullying are complex phenomena occur at all ages of childhood and adolescence. ‘Self-asphyxial behaviors’ and ‘violent games’ and are taking-risk behaviors and have become a public health problem. However, they remain largely unknown by professionals and are still poorly researched. The aim of this study was to investigate ‘self-asphyxial behaviors’, ‘violent games’, and the possible involvement of school bullying in a France-Brazil cross-cultural study. A total of 1395 French and Brazilian schoolchildren aged 9 to 12 years were assessed. Demographic characteristics and dangerous game habits were collected by means of an ad hoc questionnaire. bullying was assessed by “The revised Bully/Victim Questionnaire” of D. Olweus which adaptation in both cultures and construct validation are presented in this study. We conducted a cross-analysis between these two kinds of dangerous games, the school bullying and some demographics variables. The results show that approximately 40% of French and Brazilian schoolchildren had practiced at least once a ‘violent games’ or a ‘self-asphyxial behavior’. bullying prevalence was of 52% non-concerned children (‘neutral’), 27% of ‘victims’, 5% of ‘bullies’ and 16% of ‘bully-victims’. Over 15% of schoolchildren were constrained to participate at least once in a ‘self-asphyxial behavior’ and a third in a ‘violent game’. These three phenomena are comparable in both cultures and have few significant differences. Our results helps to better understand the phenomenon of dangerous games in school children and its intricacy with school bullying and offer some elements for the prevention of taking-risk behaviors."


URL :  http://www.theses.fr/2016PA100163


mot(s) clé(s) :  comparaison internationale, vie des élèves / étudiants, violence