Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Actualités des thèses » Détails de la thèse

La segrégation spatiale et économique : une analyse en termes d'emploi et d'éducation dans les espaces urbains


Auteur(s) :  ALIVON Fanny

Date de soutenance :  2016

Thèse délivrée par :  Université de Bourgogne

Section(s) CNU :  section 05 : Sciences économiques

Sous la direction de :  Rachel GUILLAIN

Jury de thèse :  Ayong Le Kama, Alain ; Baumont, Catherine ; Duguet, Emmanuel ; Moizeau, Fabien ; Raoul, Emmanuel

 

"Les villes ne sont pas des territoires homogènes : certains quartiers sont exempts de difficultés socio-économiques alors que d’autres les concentrent de manière cumulative. Ces fractures reflètent la ségrégation urbaine : il s’agit de l’inscription spatiale des inégalités socio-économiques dans la ville. Sur ce sujet, trois objectifs sont poursuivis dans cette thèse : il s’agit de s’interroger sur (i) l’explication de l’apparition de structures urbaines ségrégées, (ii) le lien entre ségrégation et marché du travail et (iii) le lien entre ségrégation et éducation, en s’inscrivant dans le champ théorique de l’Économie Urbaine. Selon ce cadre théorique, la structure urbaine influence le statut d’emploi des individus à travers notamment la distance aux emplois. Cette hypothèse est testée via la réalisation d’une étude empirique à l’échelle de l’aire urbaine marseillaise. Le lien entre ségrégation et éducation est appréhendé à travers l’évaluation des politiques publiques en faveur de l’éducation. Les effets de ces politiques sont caractérisés au travers d’une revue critique de la littérature et d’une étude empirique portant sur le rôle de la politique de la Ville sur le parcours scolaire des collégiens franciliens. Cette démarche permet de mettre en évidence l’existence d’un effet de la distance aux emplois, d’effets de quartiers et de pairs sur le statut d’emploi des individus. Elle permet aussi de mettre en avant l’effet de positif de la politique de la Ville sur le redoublement mais également son influence plus nuancée sur les choix d’orientation post-troisième. Ainsi, cette thèse fournit une explication de l’existence et de la forme de la ségrégation urbaine en France."



URL :  https://nuxeo.u-bourgogne.fr/nuxeo/site/esupversions/464d8676-5ed4-41e3-91cb-0bccb6007090


mot(s) clé(s) :  inégalités, économie de l'éducation, politiques en matière d'éducation