Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Actualités des thèses » Détails de la thèse

Exercer son "métier de stagiaire" en institut médico-éducatif : une tension entre conduites comportementalistes et émancipation du sujet en formation


Auteur(s) :  AGRAZ Antoine

Date de soutenance :  2017

Thèse délivrée par :  Université de Rouen

Section(s) CNU :  section 70 : Sciences de l'éducation

Sous la direction de :  Jean HOUSSAYE

Jury de thèse :  Béziat, Jean ; Fabre, Michel ; Janner, Martine ; Jorro, Anne ; Houssaye, Jean

 

"Cette recherche s'intéresse au rapport à la formation des jeunes accueillis en Institut Médico-Educatif (IME), c'est à dire des jeunes de 14 à 20 ans avec déficience intellectuelle légère ou moyenne, associée ou non à des troubles (psychiques, comportement). Depuis une quinzaine d'années, le champ de la formation à l'endroit de ce public avec handicap intellectuel n'a cessé d'évoluer vers un processus de reconnaissance des compétences du sujet en formation. En appui sur les travaux de Fabre, nous situons ce champ de la formation dans le paradigme d'une "éducation problématique" où les solutions traditionnelles collectives ne suffisent plus à répondre aux enjeux actuels sur le plan formatif concernant ce public. Dans ce contexte problématique, il convient donc de s'intéresser particulièrement à l'expérience des personnes. Nous avons analysée cette dimension d'expérience à travaers une entrée par les valeurs que les jeunes accueillis en IME construisent dans leur parcours de formation au sein de cet établissement spécialisé. Deux instruments ont été précisément examinés : le stage (réalisé par les jeunes à l'extérieur de l'IME dans le cadre de leur projet d'insertion socio-professionnelle) et son corollaire, le tutorat de stage. Une étude exploratoire par entretiens semi-directifs avec vingt jeunes de l'IME a permis de dégager deux types de valeurs pouvant apparaître contradictoire et émanant de leurs représentations : un premier type, qui se rapproche fortement d'une vision comportementaliste du stage et un second type, dans lequel se dégage une réelle envie d'apprendre en stage dans le discours. Pour approfondir ces premiers indicateurs émergents de notre enquêtre exploratoire, une enquête longitudinale a été conduite à partir d'observations filmées concernant deux jeunes de l'IME suivis pendant plus d'un an dans Dewey et Bachelard, deux philosophes de formation attachés au traitement des problèmes, ont été nos deux pilliers théoriques en ce qu'ils apportent des grilles d'analyse de valeurs qui se construisent dans des situations vécues. Une entrée historique nous a également permis de montrer que les conduites adoptées par les jeunes en stage sont à mettre en perspective avec la façon dont se sont construits, en tant que disciplines, la formation, l'alternance, la pédagogie, le handicap intellectuel, au gré d'avancées et de lenteurs. Les résultats de l'enquête longitudinale ont confirmé ceux de l'enquête exploratoire. Ils montrent que les jeunes de l'IME sont confrontés dans leur stage à des enjeux qui s'inscrivent dans des conduites comportementalistes dominantes, avec parfois des possibilités de rupture qui s'orientent vers un accès à une dimension plus rationnelle de la formation. Les conditions de cette rupture associée à un apprendre en stage sont liées au niveau de capacité intellectuelle de la personne. Plus ce niveau est efficient, plus l'accès à ds instants d'apprendre en stage est ouvert. Nos résultats invitent à se pencher particulièrement sur la question de l'émancipation du sujet en formation dans un IME, et ouvre sur la dimension d'accompagnement pédagogique nécessaire au développement de l'émancipation. "




mot(s) clé(s) :  apprentissage, handicap