Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Actualités des thèses » Détails de la thèse

Les représentations sociales du métier chez des futurs professeurs des écoles en formation initiale : étude de cas auprès d’étudiants en 1ère et 2ème années de Master MEEF à l’Université d’Aix-Marseille (Site IUFM d’Aix-en-Provence, novembre 2011 - n


Auteur(s) :  REKASSA Cécile

Date de soutenance :  2015

Thèse délivrée par :  Université d'Aix-Marseille

Section(s) CNU :  section 70 : Sciences de l'éducation

Sous la direction de :  Alain LEGARDEZ

Jury de thèse :  Legardez, Alain ; Barthes, Angela ; Lange, Jean-Marc ; Triby, Emmanuel ; Simmoneaux, Jean ; Rateau, Patrick

 

"Cette recherche vise à analyser et à comprendre le rapport qu’entretient le professeur des écoles en formation initiale avec son futur métier. En prenant appui sur la théorie structurale des représentations sociales l’objectif principal de cette recherche consiste à étudier des populations d’étudiants inscrits en 1ère année de Master MEEF (début de la formation initiale) d’une part et en 2ème année (fin de la formation initiale) d’autre part quant à leurs représentations sociales du métier auquel ils se destinent. Il convient de penser que les connaissances produites par l’analyse de ces représentations et de leur évolution au cours de la formation initiale peuvent permettre de comprendre les fondements des systèmes de pensée et d’action des professeurs des écoles qui entrent dans le métier. Cette recherche prend appui sur une pluri-méthodologie qui fait appel à deux principaux outils de recueil de données : l’entretien et le questionnaire. Les résultats obtenus montrent qu’il existe bien une représentation sociale de l’objet « métier de professeur des écoles » chez les étudiants en début de formation initiale d’une part et chez les étudiants en fin de parcours d’autre part. Ces RS font apparaître, entre les deux populations concernées, des points communs et des différences quant à leurs contenus et leurs structures. La mise en évidence d’un véritable processus de transformation de la représentation sociale du métier au cours de la formation initiale chez les sujets tend à affirmer l’existence d’une évolution de la conception du métier en termes de professionnalisation."

Abstract

"This study aims at analysing and understanding the relationship which the primary school teacher in initial formation, maintains with their future job. Taking support on the structural theory of the social representations, the main objective of this study consists in studying groups of students registered in 1st year of a MEEF Master’s degree (at the beginning of their initial formation) on one hand, and in 2nd year (at the end of their initial formation) on the other hand, as for their social representations of the job for which they intend themselves. It is advisable to think that the knowledge produced by the analysis of these representations and their evolution during the initial formation can allow to understand the foundations of the systems of thought and action of primary school teachers who enter the job.This study relies on a multi-methodology which exploits two main tools of data collection : the interview and the questionnaire. The results show there certainly is a social representation of the object “primary school teacher job” for students at the beginning of their initial formation on one hand and for students at the end of the formation on the other hand. These social representations show, for the two study groups, common points and differences as for their contents and their structures. The highlighting of a real transformation process of the social representation of the job during the initial formation, for the study population, tends to assert the existence of an evolution of the conception of the job in terms of professionalization."




mot(s) clé(s) :  formation des enseignants, professionnalisation