Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Actualités des thèses » Détails de la thèse

Marché de l’éducation et réussite scolaire


Auteur(s) :  LE CHAPELAIN Alexis

Date de soutenance :  2014

Thèse délivrée par :  Institut d'études politiques de Paris

Section(s) CNU :  section 05 : Sciences économiques

Sous la direction de :  Jean-Marc ROBIN

Jury de thèse :  Fougère, Denis ; Gary-Bobo, Robert ; Gurgand, Marc ; Robin, Jean-Marc ; Tercieux, Olivier ; Wasmer, Etienne

 

"Cette thèse vise à discuter de la pertinence de l'introduction de mécanismes de marché au sein du système éducatif. En particulier, elle s'interroge sur la capacité de ces mécanismes à améliorer la réussite des élèves. Elle montre dans une première partie que des mécanismes de marché n’ont que peu de chance de permettre un meilleur appariement des élèves aux écoles, des mécanismes centralisés étant préférables. Elle mesure ensuite l’ampleur des effets de pair dans le système scolaire français, et montre qu’ils sont non négligeables. Elle montre ensuite que le système éducatif public français est peu capable de rémunérer ses enseignants au mérite. Enfin, elle analyse l’impact d’une ouverture à la compétition du marché scolaire sur le niveau d’effort des écoles et montre qu’une telle ouverture est susceptible de réduire le niveau d’effort des écoles en augmentant la différentiation vertical entre école, et donc leur pouvoir de marché. En conclusion, les mécanismes de marché semblent peu capables d’améliorer la réussite scolaire."

Abstract

Market for education and student achievement

"This dissertation discusses the relevance of the implementation of market mechanisms in the educational system. It shows that such mechanisms are unlikely to improve the matching between schools and students, since centralized mechanisms perform better. Then, it measures peers effects in French public junior high school, and shows that they quite large. In a third part, it looks to the compensation of teachers in France, and show that it is not based on merit or performance. Last, it analyses the impact of the openness to competition of the education, and shows that it is unlikely to produce improvement. Indeed, such openness would lead to an increased vertical differentiation across, giving them more market power. As a result, market mechanisms seem unable to improve students’ achievement."

Prix honorifique de thèse Richelieu en Science économique et gestion décerné par la Chancellerie des Universités de Paris en 2015



URL :  http://spire.sciencespo.fr/hdl:/2441/1jgbspo1909q48svne93o55rca/resources/2014iepp0040-lechapelain-alexis-these.pdf


mot(s) clé(s) :  économie de l'éducation, réussite scolaire