Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Actualités des thèses » Détails de la thèse

Engager des élèves dans des processus d'acculturation scientifique dans une perspective développementale : étude de cas sur le vivant à l'école primaire


Auteur(s) :  GRANCHER Céline

Date de soutenance :  2016

Thèse délivrée par :  Université de Bordeaux

Section(s) CNU :  section 70 : Sciences de l'éducation

Sous la direction de :  Patricia SCHNEEBERGER & Yann LHOSTE

Jury de thèse :  Bonnéry, Stéphane ; Coquidé, Maryline ; Jaubert, Martine ; Lhoste, Yann ; Marlot, Corinne ; Schneeberger, Patricia

 

"Cette recherche s'inscrit en didactique des sciences, à l'intérieur d'un cadre théorique qui s'appuie sur la théorie du développement humain de Vygotski et qui met en avant le rôle du langage dans les apprentissages. L'enseignement apprentissage des sciences à l'école primaire est appréhendé comme l'entrée des élèves dans une première culture scientifique visant la construction de savoirs scientifiques et de pratiques de ces savoirs. La recherche porte sur le concept de vivant dans une analyse épistémologique est réalisée avant l'élaboration d'un dispositif didactique et sa mise en œuvre dans des classes de CP et CE1. L'analyse des données recueillies (productions individuelles des élèves et échanges oraux collectifs) s'organise autour de deux axes. Le premier vise à caractériser des processus d'acculturation scientifique scolaire relatifs au concept de vivant à travers des indicateurs, signalant l'entrée des élèves dans la culture scientifique visée, et des conditions, rendant possible ces processus. Les évolutions conjointes du positionnement énonciatif et des conceptions des élèves permettent de définir l'acculturation scientifique comme un changement de point de vue sur le vivant qui devient un objet de savoir dans un cadre scientifique, ce qui joue sur le processus de conceptualisation. Le deuxième axe s’intéresse à la dimension développementale des apprentissages réalisés autour du concept de vivant. Cette étude met au ,jour des traces de développement chez plusieurs élèves, ce qui permet d'avancer l'idée qu'un enseignement engageant les élèves dans des processus d'acculturation scientifique peut contribuer à leur développement."

Abstract

Involving pupils in scientific acculturation processes with a developmental approach : primary school case study on the concept of living

This research in didactis of science adopts a theoretical framework based on Vygotski's theory of human development and focuses on th role of language in learning. Teaching and learning science at primary school is regarded as pupils' initial entrance into scientific culture to build scientific knowledge and to apply it. The research concerns the concept of living, involving an epistemological analysis, before preparing class situations and implementing them in the first-grade and second-grade classes. The analysis of the data collected (pupil's works and oral interactions) is organised into two research topics. The first aims to distinguish scientific acculturation processes related to the concept of living. Indicator of pupils' acquisition of scientific culture and the necessary conditions are identified, enabling scientific acculturation to be defined as a change in how the living is perceived. Pupils' ideas shift from the everyday world into the scientific world, since pupils popsition themselves in the field of science and they regard living as a scientific concept. The second topic deals with the developmental aspects of learning about the concept of living. The study reveals signs of developmental in several pupils, suggesting that teachers involving pupils in scientific acculturation processes can encourage their development.



URL :  https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01474852/document


mot(s) clé(s) :  didactique, enseignement primaire