Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Actualités des thèses » Détails de la thèse

Approche sémiotique des formes de résistances liées aux usages des supports numériques dans l'éducation


Auteur(s) :  BELLAIR Anne-Sophie

Date de soutenance :  2016

Thèse délivrée par :  Université de Limoges

Section(s) CNU :  section 71 : Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de :  Nicole PIGNIER

Jury de thèse :  Robert, Pascal : Saemmer, Alexandra ; Mitropoulou, Eléni ; Pignier, Nicole

 

"A partir du constat que les discours scientifiques se prononcent souvent en faveur de l'intégration du numérique à l’école, allant dans le sens des instructions officielles, nous nous demandons alors pourquoi les différents rapports et enquêtes sur le sujet montrent que les enseignants en ont un usage limité. Nous analysons le décalage observé à partir de deux corpus. Le premier, constitué d'écrits de recherche, nous amène à questionner l'objectivité de ces derniers et à mieux cerner les fondements des périmètres de la recherche en sciences humaines sur le thème du numérique à l'école. Le deuxième corpus s'appuie sur des entretiens effectués avec des enseignants de collège. Loin de résister volontairement à l'usage des TIC en classe, ils expriment d'autres façons de comprendre, percevoir et s'approprier ces supports. Le dispositif ainsi forme autour des TIC révèle une situation plus complexe qu une simple opposition entre une institution coercitive et des enseignants résistants."

abstract

A semiotic approach to forms of resistance concerning ICT uses in education

"Based on the observation that scientific discourses are often in favour of digital technologies at school, following the line of official instructions, we wonder why different reports and inquiries show that teachers have limited uses. We analyse this discrepancy from two bodies of discourses. The first one, made of scientific writings, drives us to examine their objectivity and also to identify the theoretical bases and background in human sciences research about digital technologies at school. The second one relies on interviews made with teachers. Far from resisting on purpose to the uses of ICT, they express other ways to understand, perceive and appropriate these technologies. The so-formed dispositif reveals a much more complex situation than a mere opposition in-between a coercive institution and resistant teachers."



URL :  http://www.theses.fr/2016LIMO0056


mot(s) clé(s) :  enseignant, TIC, culture numérique