Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Actualités des thèses » Détails de la thèse

Le projet d'école et l'émergence de problématiques professionnelles dans la recherche de l´innovation : un défi pour la formation continue des enseignants


Auteur(s) :  ORELLANA FERNANDEZ Rosa Pamela

Date de soutenance :  2015

Thèse délivrée par :  Université Paris-Ouest-Nanterre-La Défense

Section(s) CNU :  section 70 : Sciences de l'éducation

Sous la direction de :  Alain VULBEAU & Fernando SABIRON-SIERRA

Jury de thèse :  Arraiz-Pérez, Ana ; Bezille, Hélène, Mabilon-Bonfils, Béatrice ; Périer, Pierre : Sabiron-Sierra, Fernando ; Vulbeau, Alain

 

"Cette thèse porte sur le processus de décision, exécution, régulation et évaluation des projets d'école réalisés par des enseignants des écoles en France. Cette recherche, géographiquement située dans le département du Val d'Oise, a été menée sous les principes de la recherche ethnographique. Toutes les informations recueillies ont été analysées selon les préceptes de la méthode de la Théorie enracinée. Cela a permis de décrire la portée des travaux des enseignants lors de l'exécution de cette tâche imposée par le ministère de l'Education nationale depuis 1989. Ainsi l’usage que les enseignants font de ce dispositif révèle de nombreux paradoxes. Alors que pour beaucoup d’enseignants, il n’est rien de plus qu'un exercice bureaucratique, le projet est également une opportunité pour innover sur le plan pédagogique et d’installer de nouvelles formes d'interaction sociale au sein de la communauté éducative. La principale difficulté réside dans le fait que le processus projet d'école met en lumière un certain nombre de questions transversales pours lesquelles les enseignants ne se considèrent guère compétents. Cela motive, dans de nombreux cas, une série d'initiatives, une sorte d’activisme, que par la suite les enseignants ne parvenaient plus à évaluer. Le sentiment d’expérimenter en aveugle et de ne pas alimenter les processus de changement laisse chez les enseignants une forte frustration professionnelle et une grande démotivation à l’heure d’envisager des nouvelles actions. Le projet d’école met en évidence la nécessité des enseignants de disposer des outils professionnels pour, d’une part, interpréter les différents aspects de phénomènes éducatifs auxquels ils sont confrontés et, d'autre part, être en mesure de construire leurs propres dispositifs pédagogiques et évaluatifs. L'autonomie des enseignants est plus que l’autorisation institutionnelle à entreprendre des actions au sein de chaque école, elle revient plutôt à la capacité à comprendre et à rendre intelligibles leurs propres processus de travail pour améliorer la qualité de l'apprentissage et la vie à l'école. Cette thèse prône la nécessité d'associer la formation continue des enseignants et les activités réelles – la réflexion et la prise de décisions - qui concourent dans le lieu de travail des enseignants."

Abstract

The school project and the émergence of professional problematics in the search for innovation : a challange for teachers’ continuing training

"This thesis deals with the process of decision, execution, control and evaluation of educational projects in schools - les projets d'école - conducted by French primary education teachers. This research, geographically located in the department of Val d'Oise, was conducted under the principles of ethnographic research. The data collected was analyzed according to the precepts of the Grounded Theory Method. This allows describing the scope of teachers work when performing this mandatory task imposed by the Ministry of National Education since 1989. The teacher’s use of this obligation reveals many paradoxes. While for many teachers it is nothing more than a bureaucratic exercise, the project is also an opportunity to innovate pedagogically and install new forms of social interaction within the educational community. The main difficulty lies in the fact that the school project process brings to light a number of cross-cutting issues in which teachers do not feel competent. This motivates, in many cases, a series of initiatives, a kind of activism which teachers aren't able to later evaluate. The feeling of experimenting blindly not to feed the change process and leaves a strong professional frustration that declines motivation when teacher are to consider to engage in new activities. The educational project highlights the need for teachers to have professional tools, in order to both interpret the various aspects of the educational phenomena they face, and be able to build their own pedagogical and evaluative settings. The teacher’s autonomy is fare more than the mere institutional authorization to take action, it rather refers to the ability to understand their own work processes to improve the quality of learning and life at school. This thesis advocates the need to associate the continuous training of teachers to the actual activities - reflection and decision-making-that take place in the teacher’s workplace."



URL :  https://bdr.u-paris10.fr/theses/internet/2015PA100140/2015PA100140.pdf


mot(s) clé(s) :  formation des enseignants, formation continue, professionnalisation