Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Actualités des thèses » Détails de la thèse

Contributions à l'étude des rendements de l'éducation : le cas tunisien


Auteur(s) :  BAROUNI Mahdi

Date de soutenance :  2016

Thèse délivrée par :  Université de Bourgogne

Section(s) CNU :  section 05 : Sciences économiques

Sous la direction de :  Jean-François GIRET

Jury de thèse :  Ben Abdelkarim, Oussama ; Bonnard, Claire ; Bourdon, Jean ; Giret, Jean-François ; Guironnet, Jean-Pascal ; Joutard, Xavier

 

"La Tunisie a connu une forte hausse des poursuites d’études dans l’enseignement supérieur ces vingt dernières années. Les réformes adoptées, imposées par cette augmentation sensible des effectifs étudiants, ont conduit à une augmentation du nombre des établissements de l’enseignement supérieur et notamment des universités. Un des enjeux de la Tunisie et de plusieurs pays africains est l’amélioration de l’efficacité du système éducatif afin de favoriser l’insertion professionnelle. Cette thèse, composée de trois chapitres, se propose de s’interroger sur cette efficacité à partir d’une approche économique des rendements de l’éducation sur le marché du travail. Le premier chapitre propose une analyse générale des rendements privés de l’éducation et notamment de l’enseignement supérieur dans le contexte des pays africains. Il souligne la forte hétérogénéité de ces rendements entre les pays, notamment lorsque l’on prend en compte le taux d’emploi. Le deuxième chapitre se centre sur l’effet établissement sur le rendement de l’enseignement supérieur tunisien sur le marché du travail. Les résultats empiriques suggèrent l’existence d’un effet de l’établissement fréquenté sur le salaire des diplômés. La sélectivité des établissements et la qualification des enseignements universitaires semblent affecter la rémunération des diplômés. Le troisième chapitre se focalise sur l’évaluation d’une réforme des curricula de l’enseignement supérieur fournissant une éducation à l’entrepreneuriat dans les universités tunisiennes. Cette recherche, qui repose sur l’affectation aléatoire de l’intervention pour mesurer son impact sur les résultats sur le marché du travail ainsi que sur les compétences techniques et les compétences non cognitives des étudiants universitaire, souligne l’intérêt que peut avoir ce type de programme."

Contributions to the study of educational returns : the tunisian case

"In Tunisia, enrollment rates in tertiary education had soared up over the past two decades. A significant increase of student annual flows imposed the implementation of reforms that led to an increase in the number of higher education institutions and universities. One of the challenges in Tunisia and many African countries is to improve the efficiency of education systems to promote employability and graduates employment. This thesis discuss the question of the efficiency of education from an economic approach based on returns to education in the labor market. The first chapter analyses private returns to education particularly higher education in African countries. Our findings highlight the large differences to RORE estimates across countries, particularly when it takes into account the employment rate. The second chapter focuses on the impact of university quality on labor market outcomes in Tunisia. The empirical results suggest that institutions selectivity and university professor’s qualifications seem to affect earnings of graduates. The third chapter focuses on the evaluation of reform of university curriculum providing entrepreneurship education to Tunisian university students. This research based on randomized assignment to the entrepreneurship track measure its impacts on labor market outcomes as well as on intermediary outcomes such as business skills and behavioral skills. This chapter underlines the role of entrepreneurship program." 



URL :  https://halshs.archives-ouvertes.fr/tel-01447245


mot(s) clé(s) :  enseignement supérieur, réforme, économie de l'éducation