Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Actualités des thèses » Détails de la thèse

Pays : France       Langue(s) : français 

L'improvisation selon les enseignants entrant dans le métier : une approche en anthropologie cognitive


Auteur(s) :  AZÉMA Guillaume

Date de soutenance :  2015

Thèse délivrée par :  Université Montpellier 3

Section(s) CNU :  section 70 : Sciences de l'éducation

Sous la direction de :  Serge LEBLANC

Jury de thèse :  Ria, Luc; Gal-Petitfaux, Nathalie; Durand Marc; Laborde, Denis; Zoïa, Geneviève

 

Cette recherche s'intéresse à l'improvisation des enseignants entrant dans le métier. Elle procède à la description et à la compréhension de cette activité spécifique à partir d'une anthropologie cognitive qui donne une place centrale à la phénoménologie de l'expérience des acteurs eux-mêmes (Theureau, 2006, 2009). Nous défendons la thèse selon laquelle l'improvisation, plus particulièrement marquée par le complexe nouveauté-surprise-incertitude, est un temps fort de la dynamique du couplage entre un acteur et son environnement (y compris social) et, en tant que tel, un mouvement majeur de construction de soi et de développement professionnel.

      Abstract

      The research focuses on improvisation by young teachers. It conducts a description and an understanding of this specific activity based on a cognitive anthropology which is centered on the phenomenology of the agents' experience (Theureau, 2006, 2009). We hold the theory that improvisation, particularly impacted by the complex ‘novelty-surprise-uncertainty', is a key moment in the dynamics of the interaction between the agent and their environment – including social environment – and, as such, is a major step in both personal development and professional development.



      URL :  https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01281023/document


      mot(s) clé(s) :  enseignant, développement professionnel