Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Dernières mises à jour » Détails de l'étude ou du rapport

     Langue(s) : français 

L'offre de formation dans l'enseignement supérieur pour les bacheliers technologiques


Auteur(s) :  Jean Déroche, Isabelle Leguy, Daniel Assouline, Mohamed Baziz, Christine Gaubert-Macon, Nicole Ménager, Éric Piozin

Editeur(s) :  Inspection générale de l'Éducation, du Sport et de la Recherche - IGÉSR

Date :  04/2021

 

Le rapport d'inspection générale dresse une cartographie des formations supérieures accessibles aux bacheliers technologiques, ainsi que des grandes tendances de leurs choix d'orientation en fonction de leurs séries d'origine ou des formations accessibles en aval. Il fait le constat de la proportion importante de ces bacheliers qui optent pour des formations sélectives, ainsi que de la prédominance des parcours à bac + 2, l'accès à une troisième année étant conditionné par une nouvelle procédure de sélection sur dossier ou concours.

Le rapport note que parmi les options offertes, les S.T.S. restent la formation la plus demandée par les bacheliers de toutes les séries technologiques même si la baisse des inscriptions s'y poursuit. Il constate également une augmentation régulière des bacheliers technologiques admis en I.U.T. grâce à l'application de pourcentages de places qui leur sont réservées, fixés par les recteurs en concertation avec les directeurs d'I.U.T. Il évoque la nécessité de faciliter l'accès des bacheliers technologiques à l'I.U.T. dans des spécialités en cohérence avec les enseignements dispensés au cycle terminal des séries technologiques et d'assurer un accompagnement adapté à leurs besoins.
 
Le rapport évoque la forte demande de poursuite d'études supérieures des bacheliers technologiques attestée par l'augmentation régulière du nombre de vœux formulés sur Parcoursup, la nécessité de continuer à développer les formations en un an et les campus connectés, qui permettent de répondre aux éventuels freins géographiques et financiers, mais surtout de renforcer la fluidité des parcours jusqu'à bac + 3 au minimum tout en préservant des possibilités de diplomation à bac + 2 (en B.T.S. et DEUST notamment). La réforme de la licence professionnelle et la création du bachelor universitaire de technologie (BUT) dans les I.U.T. devant répondre à ce besoin.

Enfin le rapport aborde la question de l'information fournie aux futurs bacheliers technologiques sur l'offre de formation dans l'enseignement supérieur, laquelle est abondante mais lacunaire.



Télécharger le document :  https://cache.media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/.../Offre_formation_enseignement_superieur_bacheliers_technologiques_1396169.pdf


mot(s) clé(s) :  enseignement technique, enseignement secondaire, enseignement supérieur, orientation scolaire