Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Dernières mises à jour » Détails de l'étude ou du rapport

     Langue(s) : anglais 

Impact of higher education internationalisation on the economy


Auteur(s) :  Reinhilde Veugelers

Editeur(s) :  European Expert Network on Economics of Education (EENEE)

Date :  10/2020

 

Le présent rapport fait le point sur l’internationalisation des établissements d’enseignement supérieur et aborde ses effets sur l’économie. Bien que les établissements d’enseignement supérieur et les autorités adoptent de plus en plus de stratégies d’internationalisation et reconnaissent l’importance de l’internationalisation en tant que source de bénéfices pour la société, cette internationalisation ne peut être considérée comme acquise. Malgré la tendance croissante à l’internationalisation de l’enseignement supérieur, on peut dire que le processus d’expansion ne se déroule pas sans accrocs. Il est animé par une combinaison dynamique et en constante évolution de considérations politiques, économiques, socioculturelles et académiques. C’est d’autant plus vrai dans le contexte actuel de démondialisation, qui est lui-même stimulé par la crise de la COVID-19 et ses conséquences. Il est donc d’autant plus important de suivre le processus d’internationalisation de l’enseignement supérieur et d’en évaluer les effets. Cela représente toutefois un défi, car les indicateurs de haute qualité comparables au niveau international sur les différentes formes d’internationalisation sont peu développés et rares sont les études de haute qualité sur les effets de l’internationalisation.

Le présent rapport passe en revue les données disponibles sur l’état et les tendances de l’internationalisation de l’enseignement supérieur, en mettant l’accent sur l’Europe. Il aborde les types d’internationalisation les plus pratiqués et les plus prioritaires, à savoir la mobilité entrante et sortante des étudiants et des chercheurs et la coopération internationale en matière de recherche. Il fournit également des données récentes sur les effets potentiels de l’internationalisation sur l’économie (ex. : les étudiants et chercheurs mobiles ont plus facilement accès au marché du travail et réussissent mieux professionnellement). Enfin, en plus d’examiner les instruments politiques spécifiques de l’Union européenne visant à stimuler l’internationalisation de l’enseignement supérieur en Europe, à savoir les bourses Erasmus+, Marie Sklodowska-Curie et du Conseil européen de la recherche, le présent rapport inclut une série de recommandations politiques fondées sur les données recueillies.

Un résumé analytique de 8 pages, intitulé Effets de l'internationalisation de l'enseignement supérieur sur l'économie, est disponible en français.

(pdf, 63 pages)



Télécharger le document :  https://op.europa.eu/.../a5d55f70-0cff-11eb-bc07-01aa75ed71a1


mot(s) clé(s) :  enseignement supérieur, globalisation de l'éducation