Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Etudes et rapports » Détails de l'étude ou du rapport

     Langue(s) : français 

Hybridations et alternances, caractéristiques et prescrits de reliances : Etude exploratoire sur treize dispositifs hybrides de formation par alternance au sein des MFR


Auteur(s) :  Marie Bluteau

Editeur(s) :  Université de LilleCUEEP SEFA - Université Lille 1 - Département Sciences de l'éducation et de la formation ;

Date :  11/2020

 

Rapport de recherche :

"Nous avons, tout d’abord, mené une recherche exploratoire afin d’en préciser les caractéristiques spécifiques (Bluteau, 2020). Ainsi, nous avons identifié quelques recherches récentes sur les dispositifs hybrides de formation en enseignement supérieur (Lebrun et al., 2014), sur l’approche expériencielle dans les formations à distance intégratives (Papadopoulou, 2020), sur les compétences et la FOAD (Plateau, 2018). Nous avons constaté l’absence de cadre de lecture de ces dispositifs. A partir du concept de dispositif (Peeters & Charlier, 1999) (Albero, 2010), d’hybridation (Deschryver & Charlier, 2012) et d’alternance (Bougès, 2013) (Boudjaoui & Leclercq, 2014) (Fernagu-Oudet, 2010) nous avons construit un cadre de lecture des dispositifs hybrides de formation par alternance. Dans le même temps, nous avons également exploré le concept de reliance (Bolle de Bal, 2003) (Bailly et al., 2018) (Quintin & Masperi, 2010) (Plateau et al., 2019). Nous avons cherché à identifier en quoi les ingénieries des dispositifs de formation par alternance prescriraient des reliances. Ainsi, à partir d’une étude qualitative de treize formations hybrides par alternance, nous avons identifié un continuum des dispositifs de formation par alternance instrumentés. Nous avons vu que ces dispositifs articulent des composantes spécifiques. Ils mobilisent cinq dimensions : l’articulation des activités en trois espaces temps, le partenariat et l‘ouverture, l’autoformation accompagnée, la médiation et la médiatisation. Dans chacune de ces dimensions, différentes composantes fondent la particularité fonctionnelle du dispositif, qui, par son caractère intégratif, prescrit des reliances sociale , personnelle et praxéologique . Celles-ci s’appuient sur des processus, structure et liens partagés entre ses acteurs mobilisant des instruments et des activités entre les différents espaces temps de formation, de travail et de vie. Enfin, nous avons mis en évidence une reliance professionnelle développée par les initiateurs de ces dispositifs, particulièrement dans leur relation à soi et à leur pratique. Ce premier travail ouvre de nombreuses perspectives de recherche."



Télécharger le document :  https://hal.archives-ouvertes.fr/.../document


mot(s) clé(s) :  formation à distance