Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Dossier de veille » Rechercher dossier de veille » Détail Dossier de veille de l'IFÉ

Genre et éducation


n° 37, septembre 2008   

 

Auteur(s) :  Hélène Marguerite

Télécharger la version intégrale du dossier (version PDF)   

Résumé : 
Pendant de nombreuses années, la mise en avant des valeurs d'une école laïque, publique et républicaine a fait obstacle à une vraie reconnaissance des inégalités concrètes dans le système scolaire. La mixité qui s'est progressivement généralisée à partir de l'année 1960 n'a pas immédiatement signifié égalité. La recherche a beaucoup attendu avant de s'intéresser aux inégalités sexuées. Mais désormais, on essaie de comprendre comment et pourquoi les garçons et les filles sont traités différemment. Et de nombreuses recherches scientifiques font état de l'impact du genre en éducation et revisitent l'éducation sous l'angle du genre.
L'égalité entre les femmes et les hommes reste un enjeu majeur pour notre société et interpelle l'éducation et la formation. La promotion de l'égalité des chances entre les filles et les garçons est devenue une priorité nationale. En effet, une convention interministérielle a été signée dès le 25 février 2000 par trois ministères (Éducation nationale, Emploi et Solidarité, Agriculture et Pêche). Cette convention a été réactualisée en 2006 et ratifiée par huit ministères. En 2008, de nombreuses enquêtes statistiques nationales et internationales décrivent la situation de la parité à l'école et comparent les parcours scolaires des filles et des garçons ainsi que leur socialisation différenciée (MEN, 2008 ; IPSOS, 2007). De nombreuses journées d'études et colloques s'interrogent sur les multiples enjeux de la mixité scolaire et de l'égalité des chances entre les femmes et les hommes.

Abstract : 
For many years, the highlighting of the values of secular, public and republican education has stood in the way of true recognition of the concrete inequalities in the school system. The diversity which became gradually more widespread as of 1960 did not immediately mean equality. Research waited long before taking an interest in sexual inequalities. But people are now trying to understand how and why boys and girls are treated differently.

This issue offers a review of the many pieces of scientific research from France and abroad which report on the impact of gender in education and take a new look at education from the standpoint of gender.


Pour citer ce dossier :
Hélène Marguerite (2008). Genre et éducation. Dossier d'actualité Veille et Analyse, n° 37, septembre . Lyon : ENS de Lyon.
En ligne : http://veille-et-analyses.ens-lyon.fr/DA/detailsDossier.php?parent=accueil&dossier=37&lang=fr

Vous pouvez faire part de vos réactions à ce Dossier, suggérer des pistes complémentaires ou demander des précisions, en laissant un commentaire sous l'article correspondant dans notre blog : ' Éduveille'