Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Dossier de veille » Détail Dossier de veille de l'IFÉ

L'apprentissage du métier d'enseignant


n° 50, janvier 2010   

 

Auteur(s) :  Annie Feyfant

Télécharger la version intégrale du dossier (version PDF)   

Résumé : 
Comment assurer un bon apprentissage du métier enseignant ?
Par une formation sur le tas appuyée par quelques collègues expérimentés, car ce n'est que sur le terrain que se rencontrent les réalités du métier ?
Par une solide formation disciplinaire, car on ne peut bien enseigner que ce qu'on maîtrise bien ?
Les résultats de la recherche montrent pourtant que l'apprentissage du métier enseignant est loin de se résumer à cette alternative, que le passage des savoirs académiques et didactiques à la pratique professionnelle et pédagogique est loin d'être naturel.
On a partout souhaité rapprocher la formation des maîtres de l'université, pour assurer une base plus scientifique à cette formation et disposer ainsi de savoirs pour la pratique appuyés sur la recherche.
On a aussi constaté la nécessité d'avoir une contribution des enseignants de terrain qui apportent leurs savoirs de la pratique.
Les tentatives de standardisation ont montré leurs limites, que ce soit par la définition de modèles de contenus de formation ou celle d'habiletés techniques censés répondre à toutes les situations d'enseignement.
Dès lors, les recherches convergent sur l'importance de la présence vivante, à côté des enseignants-chercheurs, de formateurs à la fois praticiens et chercheurs, ainsi que de tuteurs qui servent de modèle aux futurs enseignants tout en entretenant un rapport distancé à l'expérience.
Cela implique que la formation se déroule autant que possible en alternance intégrative entre le terrain (stages en responsabilité) et l'établissement de formation (apprentissage des savoirs) afin que le futur enseignant développe une pratique réflexive qui ne soit pas la succession d'une partie théorique désincarnée et d'une pratique de terrain sans recul.
L'enjeu est celui de la construction d'une professionnalité enseignante qui se compose à la fois de savoirs disciplinaires, de savoirs professionnels, de compétences et même d'une dimension éthique, culturelle, institutionnelle et organisationnelle dont on ressent aujourd'hui le besoin plus qu'auparavant
En bref
L'essentiel du Dossier

Abstract : 
How can we ensure that teacher training is carried out successfully?
By learning on the job, helped by experienced colleagues, because is it only on the chalk face that one gets to grips with the realities of the job? By solid grounding in a subject, because one can only teach well what one masters?
The results of French and international research show, however, that learning to be a teacher is far from being reduced to this alternative alone and that the move from academic and didactic knowledge to professional and educational practice is not at all a natural one.
Most countries have expressed the desire to bring teacher training closer to the university, to provide a more scientific basis for this training, thereby gaining knowledge for practice backed up by research.
They all also note the need for a contribution from teachers in the field, who provide their knowledge of the practice.
Attempts at standardisation have shown their limits, whether by defining models of training content or technical skills, supposed to meet with all teaching situations. .
Consequently, international research agrees on the importance of a living presence, by the side of academics, of trainers who are both practitioners and researchers, and tutors who act as models to the future teachers while maintaining an outdistanced relationship with experience.
This implies that training should be run, as far as possible, as an integrated sandwich course alternating between teaching practice and the teacher-training institution (learning knowledge), so that the future teacher develops reflexive practices which are not a mere succession of disembodied theory followed by practice in the field with no retrospect.
What is at issue is the construction of a form of teaching professionalism which combines disciplinary knowledge, professional knowledge, competencies and even an ethical, cultural, institutional and organisational dimension, for which the need is felt today more than ever before.
Download pdf file :
Abstract
Key findings



Pour citer ce dossier :
Annie Feyfant (2010). L'apprentissage du métier d'enseignant. Dossier d'actualité Veille et Analyse, n° 50, janvier . Lyon : ENS de Lyon.
En ligne : http://veille-et-analyses.ens-lyon.fr/DA/detailsDossier.php?parent=accueil&dossier=50&lang=fr

Vous pouvez faire part de vos réactions à ce Dossier, suggérer des pistes complémentaires ou demander des précisions, en laissant un commentaire sous l'article correspondant dans notre blog : ' Éduveille'