Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Détails du colloque

Pays : France  Langue(s) : français 

Le jeu : entre familles et institutions. Approches pluridisciplinaires des acteurs, des territoires, des enjeux sociaux


Date :  du 30-03-2020 au 31-03-2020

Lieu :  Université de Bordeaux, campus Victoire - 3, ter place de la Victoire 33000 Bordeaux

Organisation :  Université Bordeaux Montaigne

Cet appel à communications s’inscrit dans le cadre de la recherche interdisciplinaire « Ce que le jeu fait aux familles : en ludothèque et en famille, le jeu dans la relation père-enfant(s) et dans la fratrie ». Cette rencontre internationale vise à ouvrir et croiser les questionnements et analyses élaborés à partir des situations de jeu en ludothèques et en familles, à d'autres institutions (scolaire, socio-éducative, socio-culturelle, sociale ou sanitaire, petite enfance...), d'autres professions qui mobilisent le jeu sous toutes ses formes et prennent en compte les familles dans leurs actions et projets. Le triptyque jeu-familles-institutions est ainsi au cœur de ces deux jours. Le jeu y sera appréhendé comme objet de recherche, comme secteur d’activité, embrassant l’activité ludique, les objets, les partenaires, les territoires réels et virtuels de jeu, jusqu'aux politiques publiques (à divers échelons local, national, européen, international) via leurs actions et référentiels (inter)sectoriels (politiques familiales, scolaires, éducatives, sanitaires ou culturelles).



Programme : 

Contexte

Cet appel à communications s’inscrit dans le cadre de la recherche interdisciplinaire « Ce que le jeu fait aux familles : en ludothèque et en famille, le jeu dans la relation père-enfant(s) et dans la fratrie ». Initié en 2017 sous l’égide du LACES, financé par le département Sciences Humaines et Sociales de l’université de Bordeaux, ce programme, associant deux universités et trois laboratoires de recherche, réunit une équipe pluridisciplinaire composée d’une trentaine de personnes (enseignants-chercheurs, docteurs, doctorants, étudiants et professionnels). Dans ce cadre, et prolongeant les échanges de la journée d’études réalisée le 29 juin 2018, ce colloque international vise à ouvrir et croiser les questionnements et analyses élaborés à partir des situations de jeu en ludothèques et en familles, à d'autres institutions (scolaire, socio-éducative, socio-culturelle, sociale ou sanitaire, petite enfance...), d'autres professions qui mobilisent le jeu sous toutes ses formes et prennent en compte les familles dans leurs actions et projets.

Le triptyque jeu-familles-institutions est ainsi au cœur de ces deux jours. Le jeu y sera appréhendé comme objet de recherche, comme secteur d’activité, embrassant l’activité ludique, les objets, les partenaires, les territoires réels et virtuels de jeu, jusqu'aux politiques publiques (à divers échelons local, national, européen, international) via leurs actions et référentiels (inter)sectoriels (politiques familiales, scolaires, éducatives, sanitaires ou culturelles).

Cette rencontre internationale est donc l’occasion de fédérer, de faire dialoguer des personnes issues de l’enseignement supérieur et de la recherche, des secteurs professionnels du jeu, d’institutions diverses, des élu·es et des cadres intermédiaires de l’action publique. Sont ainsi concernés, les publics, joueuses et joueurs de tout âge ou accompagnants, ainsi que les professionnel.le.s de la prime enfance, de l’enfance et de la jeunesse. Leurs professionnalités sont travaillées par de nécessaires transformations des pratiques et gestes professionnels induits par de nouvelles logiques et organisations de l’action éducative : travail en partenariat et réseaux, projets de territoire, pilotage par l’évaluation, mutualisation des ressources et compétences, etc.

Enfin, cette rencontre est ouverte à d'autres travaux et enquêtes dépassant le contexte social et culturel français, ouvrant à des comparaisons européennes et extra-européennes. Le jeu comme la famille trouvent une place à géométrie variable dans différents équipements et lieux tels que : ludothèque (lekotek, ludoteca, toy library), centre social (community center, youth center, centro social, youth club, settlements et aussi YMCA), aire de jeux, adventure playground, espace de vie sociale, accueil de loisir, maison familiale rurale, médiathèque, crèche, etc.

Argumentaire

Dans le cadre de ce colloque, le jeu sera appréhendé au travers de son caractère polysémique et polymorphe. À la fois objet, activité, support, outil, processus ou intention, il est central dans le développement des personnes – enfants comme adultes – et leurs socialisations. En tant qu’objet ou activité socio-anthropologique, le jeu situe aussi celle ou celui qui s’en saisit dans un temps, une aire culturelle, une histoire familiale et sociale, mais également dans des espaces ou équipements ludiques. Enfin, il est diversement mobilisé et appréhendé par les disciplines, par les professionnel.le.s qui en travaillent les pratiques et les espaces, ou par les publics qui jouent. Entre familles et institutions, ces caractéristiques protéiformes du jeu nécessitent une approche résolument interdisciplinaire, au travers de communications qui prendront place dans l’un des axes suivants :

  • Axe 1 - Nature, fonction, et usages du jeu
  • Axe 2 - Jeu, équipement(s) et territoire(s)
  • Axe 3 - Jeu et rapports sociaux
  • Axe 4 - Jeu et enjeux politiques

Modalités de soumission

Ce colloque interdisciplinaire est ouvert à toutes les disciplines des Sciences Humaines et Sociales et s’adresse aux chercheur.e.s comme aux professionnel.le.s.

Les propositions de communications (1 000 mots maximum) devront être déposées sur le site dédié au colloque : http://jeufamille2020.sciencesconf.org

Ces propositions devront préciser le nom du ou des auteur.e.s, leur affiliation, l’axe dans lequel elles s’inscrivent et proposer une bibliographie indicative. Elles s’appuieront sur des recherches empiriques et présenteront explicitement leur cadre théorique, les objectifs de recherche ou la problématique, la méthodologie, les données collectées et des résultats.

Format des propositions

Le format du colloque se veut pluriel par la diversité des thématiques abordées et des formats : symposium de 3 à 4 communications (réunissant des chercheurs d’au moins deux laboratoires différents et deux disciplines différentes), communications orales et affichées, tables rondes rassemblant des chercheurs et des professionnels de structures.

Réception des propositions : jusqu'au 29 novembre (soumission en ligne des résumés)

Retour des expertises : à partir du 16 décembre.

Programme : début février



URL :  https://jeufamille2020.sciencesconf.org/.../


mot(s) clé(s) :  sociologie de l'éducation, vie des élèves / étudiants, coéducation