Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Détails du colloque

Pays : France  Langue(s) : français 

L’animation socioculturelle et l’intervention sociale face à la violence


Date :  du 27-01-2020 au 28-01-2020

Lieu :  IUT Bordeaux Montaigne - 1 rue Jacques Ellul Bordeaux, France (33)

Organisation :  Université Bordeaux Montaigne

Face aux équations complexes de la violence et à sa "mise au travail", quelles réponses spécifiques l’animation socioculturelle et plus généralement le champ de l’intervention sociale peuvent-ils apporter ? Avec quelles finalités, quels objectifs, quelles méthodes, quels outils, dans quels espaces et avec quels publics ? Que nous en dit le champ de la recherche ? Telles sont les questions générales qui, autour des de l'appel à contribution ci-après et dans une perspective pluridisciplinaire, mobiliseront des contributions diversifiées, à la croisée de la recherche universitaire et des analyses professionnelles.



Programme : 

Argumentaire introductif

Le Pôle Carrières Sociales ISIAT-IUT Bordeaux-Montaigne et l’UMR CNRS 5319 PASSAGES, l’Université Bordeaux Montaigne, en partenariat avec l’Ecole Polytechnique de Lisbonne, l’Institut d’Etudes Politiques et Sociales d’Aragon, l’Université du Québec à Montréal, organisent le 36ème colloque international de l’ISIAT.

A titre introductif et provisoire nous définissons la violence comme tout processus de déshumanisation et de négation d’un ou plusieurs êtres humains qui, au-delà de la seule atteinte physique, inclut les menaces diverses pesant sur leur personnalité, leur identité, leur intégrité psychique ou morale, leur dignité, leurs droits élémentaires et leur développement, en bref, sur leur humanité (Tozzi, 2016). Comme d’autres professionnels de l’intervention sociale, les animatrices et animateurs socioculturels sont quotidiennement confrontés aux diverses formes de la violence définie comme telle.

D’abord à travers les situations de détresse et de vulnérabilité qui touchent les publics auprès desquels ils interviennent ; situations qui sont elles-mêmes les conséquences de processus d’enviolentements et de changements plus globaux, sur fond de crise, de problèmes sociaux, de fragilisations et d’urgences humaines qui se multiplient.

Ensuite, dans certains contextes d’intervention, lorsque les difficultés sociales exacerbent la violence qui devient une modalité banale de rapports à l’autre, à la société et aux professionnels du champ social / socioculturel, souvent confrontés à des situations relationnelles aux équilibres fragiles.

Enfin, parce que, sans en attendre les manifestations aigües, les professionnels de l’intervention sociale doivent « faire avec » différentes formes de la violence ordinaire qui traversent inévitablement les rapports/groupes humains et qu’il s’agit de dépasser, de médier (Greffier et al. 2018), résoudre ou de canaliser dans la mise au travail et la fabrique collectives du vivre-ensemble, de liens sociaux positifs.

Dans ces équations complexes, quelles réponses spécifiques l’animation socioculturelle et plus généralement le champ de l’intervention sociale peuvent-ils apporter ? Avec quelles finalités, quels objectifs, quelles méthodes, quels outils, dans quels espaces et avec quels publics ? Que nous en dit le champ de la recherche ? Telles sont les questions générales qui, autour des axes suivants et dans une perspective pluridisciplinaire, mobiliseront des contributions diversifiées, à la croisée de la recherche universitaire et des analyses professionnelles.

  • Axe 1 - Agir socioculturellement sur la violence : pratiques, méthodes, expérimentations
  • Axe 2 - Politiques de prévention de la violence : quel positionnement des professionnels ?
  • Axe 3 - Confrontations des professionnels à la violence : quels risques et quelles stratégies pour y faire face ?
  • Axe 4 : La compétence « non-violente », un enjeu dans la formation des professionnels ?

Echéancier, modalités de soumission, informations diverses

Envoi des propositions de communication jusqu'au 22 octobre 2019 minuit, à l’adresse suivante : colloques-isiat@iut.u-bordeaux-montaigne.fr
Les textes d'une page (2 000 à 2 500 signes espaces compris, hors bibliographie) seront envoyés en format Word, Times new roman, Police 12, interligne simple avec un titre, le(s) nom(s) et les coordonnées du(des) communicant(s), le(s) statut(s) et organisme(s) d'appartenance, l'axe de réflexion privilégié et un exposé synthétique présentant la problématique générale, le(s) terrain(s) ou les données mobilisées, les résultats ou axes de réflexion développés lors de la présentation, ainsi que les principales références bibliographiques.
Retour des avis du comité scientifique : mi-novembre 2018.
Edition du programme définitif : mi-décembre 2018.
Réception des textes complets (en vue d’une publication après expertise) : jusqu'au 11 janvier 2019.

Dates et lieu du colloque : lundi 27 et mardi 28 jeudi 2019, à l’IUT Bordeaux Montaigne 1 rue Jacques Ellul, 33800 Bordeaux ; http://www.iut.u-bordeaux-montaigne.fr/presentation-de-liut/plan-dacces-et-contact/
L’accès au colloque est gratuit. Les trajets, l’hébergement et les repas sont à la charge des participants.



URL :  https://calenda.org/.../645263


mot(s) clé(s) :  vie des élèves / étudiants, professionnalisation