Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Agenda des colloques » Détails du colloque

Pays : France  Langue(s) : français 

Classer, déclasser, reclasser. Congrès de l'Association française de sociologie


Date :  du 27-08-2019 au 30-08-2019

Lieu :  Aix-en-Provence

Organisation :  Association française de sociologie

Quarante ans après la parution de "Classement, déclassement, reclassement" (Bourdieu, 1978), qu'en est-il des enjeux actuels autour des effets de la massification scolaire sur la valeur des titres scolaires et sur la stratégie des acteur.rice.s dans la lutte pour l'occupation des "meilleures" positions sociales ? Force est de constater que les classements y sont aujourd’hui omniprésents, qu’ils relèvent de pratiques formelles d’évaluation ou informelles de jugement, ou qu’ils relèvent de dispositifs institutionnels d’évaluation. Un premier exemple, à l’échelle macrosociologique, est donné par l’ampleur que prennent les dispositifs internationaux de classement des systèmes éducatifs comme PISA qui, depuis les années 1990, contribuent au processus de globalisation de la normativité éducative (Novoa, 2001) ; ou encore les classements annuels qui déterminent la hiérarchie des établissements scolaires et de formation du “quasi-marché éducatif” français (Felouzis, Maroy et van Zanten, 2013). A l’échelle microsociologique, ce contexte de concurrence accrue peut contribuer à l’évolution des stratégies et des pratiques de réception éducative dans un sens “instrumental”, avec comme objectif central la perpétuation d’une situation d’excellence ou la résistance aux risques de déclassement, pour les familles et les élèves des classes sociales dominantes, ou dans une volonté d’ascension sociale, pour celles et ceux des classes sociales les plus modestes. Enfin, à l’échelle mésosociologique, au sein d’une configuration socio-historique régie par les principes de l’inclusion éducative (Ebersold, 2009) et par les nouvelles formes “personnalisées” de la discrimination positive (Rochex, 2010), les systèmes éducatifs et de formation paraissent reconfigurer leurs modes de gouvernance par le biais de la classification des populations d’élèves ou d’étudiant.e.s, selon la perception institutionnelle ou inter-subjective de leurs “caractéristiques”, en les affectant au sein de dispositifs conçus ad hoc pour et sur elles (Pirone, 2018).



Programme : 

Le Réseau thématique “Sociologie de l’éducation et de la formation” de l’AFS (RT4) cherche à favoriser le dialogue entre différents courants théoriques et méthodologiques pour permettre une plus grande cumulativité des données et des interprétations sociologiques. Les séances de travail du RT4 lors de ce congrès (avec ou sans la collaboration d’autres RT), comme lors des précédents, seront l'occasion de faire connaître et de discuter des travaux récents des membres du réseau mais aussi de tou.te.s ceux.elles qui mènent des recherches relatives aux questions d’éducation et de formation, scolaires, universitaires et non scolaires. Les communications retenues porteront sur le thème du congrès tout en l’élargissant aux classements en éducation et formation et à leur articulation avec les processus de production d’inégalités, quel que soit le pays étudié. Par ailleurs seront particulièrement bienvenues les contributions s’appuyant sur la discussion de données internationales, qu’elles soient d’ordre comparatif ou non. Aussi seront particulièrement bienvenues les contributions proposées par des doctorant.e.s ou jeunes docteur.e.s.

Trois axes ont été retenus pour inviter les communicant.e.s à analyser et discuter les classes et les classements en éducation et formation.

Axe 1 : Les institutions éducatives et de formation à l’épreuve des politiques d’évaluation

Axe 2 : La fabrique des classements en éducation et formation

Axe 3 : Les classements dans le travail pédagogique et éducatif

Modalités de soumission des propositions

Les propositions de communications (maximum au nombre de deux pour chaque auteur.e) ne dépassant pas une page (4000 signes espaces et bibliographie comprises) sont à déposer avant le 1er mars 2019 sur ce site. Les propositions reçues par un autre mail ne seront pas prises en compte.

Les réponses seront communiquées le 30 mars 2019. Le texte de la communication devra être envoyé avant le 30 juin 2019.

Les appels à communication des autres réseaux thématiques sont disponibles en ligne : http://afs-socio.fr/appels-a-communications/



URL :  https://afs-socio.fr/.../


mot(s) clé(s) :  sociologie de l'éducation