Invalid RSS feed URL.

Invalid RSS feed URL.

Ifé - Veille et analyses

Veille et analyses de l'ifé

Entre recherches et pratiques

   Vous êtes ici : Accueil » Agenda des colloques » Détails du colloque

Pays : France  Langue(s) : français 

La formation des enseignants et des équipes éducatives à l'éducation au développement durable - Conférence européenne


Date :  du 13-06-2022 au 14-06-2022

Appel à communications ouvert jusqu'au :  30-01-2022

Lieu :  Inspé de Nantes et à distance

Modalité :  en présentiel et/ou distanciel

Organisation :  INSPE de l'académie de Nantes

Cette Conférence européenne sur la formation des enseignants et des équipes éducatives à l’éducation au développement durable aura lieu en format hybride (participation en présentiel et en ligne) les 13 et 14 juin 2022 à l’Inspé de Nantes. Cet évènement marque la fin d'un projet de trois ans qui a rassemblé chercheurs, enseignants et formateurs.



Programme : 

Cette conférence internationale prend son origine dans le projet ERASMUS+ TEDS – Teacher Education for Sustainability. Elle poursuit l’objectif de contribuer au développement de la formation initiale et continue des enseignants et des formateurs d'enseignants à l’éducation au développement durable (EDD). En s’appuyant sur les recherches et les pratiques innovantes, elle propose d’examiner les conditions de formation professionnelle favorables au développement de l’EDD en milieu scolaire dès le plus jeune âge.

Cette conférence constitue aussi l’occasion de présenter et de discuter des résultats obtenus à l’issue d’un projet de trois ans qui a rassemblé des chercheurs, des équipes enseignantes et de formateurs engagés dans l’EDD, piloté par cinq universités européennes :

  • Universidade de Aveiro, porteuse du projet (Portugal),
  • Malte Universita ta Malta (Malte),
  • Vytautas Magnus University/Vytauto Didziojo Universitetas (Lituanie)
  • France (Université de Nantes)
  • et University of Helsinki/Helsingin Yliopisto (Finlande).

Dans la suite de ce projet, l’ambition poursuivie est de nourrir les politiques européennes de formation par des propositions de pratiques, d’outils d’intervention de formation de formateurs et la production de connaissances scientifiques.

Toutes les informations relatives à l'organisation de cette conférence sont disponibles sur le site de l'Inspé, et seront progressivement intégrées au site web de la conférence.

Appel à communications

Le programme composite de cette conférence se déroulera sur deux journées, le 13 et 14 juin 2022 à l’INSPE de Nantes. Il permettra de croiser les expériences et les points de vue des différents acteurs de la communauté éducative : enseignants, formateurs, chercheurs, étudiants, chefs d’établissement, personnels d’inspection, décideurs locaux, nationaux... L’appel à communication est structuré autour de trois axes qui organiseront les contributions et les débats.

Axe 1 - Les curriculums possibles de la formation à l’EDD

Le curriculum de formation correspond au parcours d’un étudiant selon la mise en forme pédagogique et didactique réalisée au sein de son institution de formation (Universités, INSPE, Ecole pédagogiques, Faculté...) (Roegiers, 2012). Il est ici envisagé dans une vision large comme un ensemble planifié, structuré et cohérent permettant d'organiser et de gérer l'apprentissage (Demeuse, 2013). Les propositions de communication pourront donc aborder (i) les types d’apprentissages visés (leur progression, leur organisation, leurs niveaux de transversalité) et leur intégration ou non dans des matières ou disciplines existantes, mais aussi (ii) les processus et les supports didactiques utilisables ainsi que (iii) les évaluations (à partir d’exemples montrant la possibilité et la difficulté à penser l’évaluation des élèves ou de la formation).
Il apparaît aussi nécessaire de questionner les valeurs et principes qui sous-tendent la mise en place d’un curriculum de formation à l’EDD (Lange, 2014). Au-delà des aspects techniques, un curriculum de formation est une opérationnalisation d’une vision de la formation qui nécessite d’être conceptualisée et débattue (Bovill et Woolmer, 2019). Ces éléments pourront également être présentés dans le cadre de communications sur les curriculums possibles de la formation à l’EDD.

Axe 2 - Les difficultés (obstacles, contraintes et ressources) àla formation des enseignants à l'EDD

À l’image de la complexité des savoirs en jeu dans la mise en œuvre d’une éducation au développement durable, les défis sont nombreux et croisent différentes dimensions: épistémologique, philosophique, didactique et pédagogique. L’enjeu principal est de parvenir à concevoir des dispositifs de formation permettant aux enseignants et aux éducateurs de concevoir et mettre en œuvre une EDD qui intègre les dimensions didactiques spécifiques de cette "éducation à". Ainsi, comment peut-on aujourd’hui, contribuer à favoriser un esprit critique sur ces questions socialement vives (QSV) ? Quelle clarification possible des ambiguïtés relatives au positionnement des acteurs, à la posture engagée du militantisme appréciée tour à tour comme obstacle ou un objectif scolaire ?
Plusieurs questionnements structurent et précisent cet axe. Ils donnent des indications sur les contributions possibles.
Le premier renvoie aux objectifs et les enjeux d’une formation des enseignants et des conseillers principaux d’éducation et des acteurs à l’EDD ? Que viser prioritairement dans une telle formation dans des cadres scolaires nationaux politico-économiques variés ? Autrement dit, comment concilier enjeux sociétaux, politico-économiques et environnementaux dans une logique de formation des acteurs de l’école afin d’éviter une possible instrumentalisation ? (Audigier, 2016 ; Barthes & Alpe, 2012 ; Chauvigné & Fabre 2017)
Entre sensibilisation, formation, éducation ou question socialement vive, la nature et les mécanismes des difficultés que rencontre la formation des enseignants à l'EDD constituent un autre espace d’interrogation. Des communications pourraient illustrer et mettre en lumière les difficultés de l’EDD afin de mieux en comprendre leur fonctionnement et d’identifier des repères pour la formation. En quoi leurs contenus de ces formations et leurs finalités constituent un frein dans les apprentissages scolaires ? Quels sont les types de difficulté rencontrés ? relèvent-ils de la posture professionnelle ? de la forme scolaire ? des publics solaires ? de dilemmes éthiques ? A partir de ces interrogations, comment identifier des repères pour la formation des enseignants et plus largement acteurs de la communauté éducative ?
Enfin, les conditions de dépassement des difficultés de la mise en œuvre de l'EDD complètent la réflexion sur cet axe. Car pour complexe que soit l’EDD, elle constitue également une formidable opportunité. Quels scenarii ou études exploratoires peut-on envisager pour dépasser les difficultés de l'EDD ? Quels accompagnements penser en formation ? Quelles compétences/savoirs développer chez les formateurs, les enseignants et les conseillers principaux d'éducation en formation ? Comment lever ou prendre en charge ces difficultés et permettre aux acteurs de l’éducation de s’engager plus sereinement dans la mise en œuvre d’une EDD ?

Axe 3 Des pratiques prometteuses sous analyse

Il s’agit dans cet axe d’analyser des pratiques en EDD. Elles permettront de croiser des études scientifiques et des recherches pour éclairer les innovations didactiques ou organisationnelles nécessaires. Elles valideront les compétences spécifiques à cette éducation globale. Cet axe aura pour ambition d’approcher l’EDD telle qu’elle se décline dans les pratiques existantes.
Depuis les directives politiques de l’ONU préconisant aux états d’insérer les 17 Objectifs de développement durable (ODD) dans les politiques, les territoires et les systèmes éducatifs. Comment se déclinent-ils dans les programmes, les disciplines, les référentiels ou les pratiques réelles ? Au-delà des recommandations quels sont les résultats concrets des pratiques dans nos pays européens ? Comment sont intégrées à l’EDD les multiples "éducations à" ?
Les communications dans cet axe devront permettre une approche comparative en proposant des analyses de mises en place de l’EDD dans les classes, au sein des disciplines, de projets ou d’outils pédagogiques. La réalité des pratiques enseignantes en EDD est très diversifiée. Elles
peuvent en effet donner lieu à des innovations concernant des projets de classe inter (trans, pluri) disciplinaires, des démarches partenariales avec les associations et l’ouverture des classes à des débats sociétaux actuels qui relèvent de questions socialement vives. Il s'agit parfois de véritables projets d’établissement éco-socio-structurés, lorsqu'une vision systémique est atteinte et que les actions concernent l’ensemble des acteurs d’un campus ou d’un territoire. Cependant ces pratiques restent marginales et sont encore loin d'être généralisées. Les didactiques spécifiques, les outils pédagogiques utilisés et les compétences développées par les formateurs seraient ici analysés de façon critique pour devenir des apports inspirants à diffuser ou valoriser. Les communications attendues devront donc se situer au croisement recherche/formation action afin de bénéficier aux formateurs de formateurs. En effet l’EDD implique des changements de paradigme et de véritables ruptures si on vise l’éducation forte et ne pas seulement se donner bonne conscience. Les pratiques en EDD impliquent d’intégrer les positionnements des formateurs et des apprenants (éducation faible/forte) (DD, transition, anthropocène), (formation/education), (expert/accompagnateur), ce qui va bien au-delà de la simple transdisciplinarité. Elles nécessitent aussi de s’accorder sur les statuts de la connaissance (QSV et Questions Socialement hyper vives), vis a vis de la science (normale/transnormale), vis-à-vis des pratiques pédagogiques (pédagogies inversées et numériques), des statuts des formateurs, de leur posture par rapport aux étudiants et aux partenaires (associatifs, collectivités, praticiens de terrain) de la recherche (académique/impliquée....)...

Calendrier

Retour des propositions de communications orales et des posters : 30/01/22 au plus tard (dépôt en ligne) - Site bientôt accessible Retour des évaluations aux auteurs : 14/03/22 Envoi des textes longs (30 000 signes) : 29/04/22



URL :  https://tedsmultiplier.sciencesconf.org/...


mot(s) clé(s) :  education au développement durable